Historique GP St Etienne

– HISTOIRE D’UNE GRANDE EPREUVE –

Le Grand Prix de Saint Etienne qui a vu le jour dans les années 70 au temps du Carnaval de la ville a connut quelques années de gloire. Il suffit de consulter les archives de la course pour s’apercevoir qu’elle attira de nombreux espoirs du cyclisme. Inscrite au calendrier national, elle était rapidement devenue une épreuve de renommée en attirant des coureurs de nombreuses régions françaises.

Cette course baptisée « Grand Prix du Carnaval » trouva dès ses origines sa place dans le calendrier de la Fédération Française de Cyclisme le dernier samedi de mars en plein carnaval de Saint Etienne. La Roue d’Or Cycliste de Saint Etienne l’organisa pendant quelques années jusqu’à son extinction. A cette période, l’épreuve vouée à disparaître fut relancée en 1981 par l’Union Cycliste Saint Etienne Pélussin. Le parcours remodelé, lui permit d’acquérir une réputation de course difficile inscrite à l’époque au Trophée Mavic (ce qui correspondait à l’époque avec le Championnat de France de DN1). Le départ avait lieu Place de l’Hôtel de Ville, les coureurs traversaient une partie de la ville avant d’en découdre à partir de Terrenoire sur les routes escarpées du massif du Pilat. Le circuit les embarquaient dans une aventure de près de 150 kilomètres, là, ils s’expliquaient entre le Planil, la Croix de Montvieu, Pélussin, le Col de Pavezin avant de revenir sur Saint Etienne où l’arrivée fut jugée à différents endroits : le Cours Fauriel, la Plaine Achille, le Stade Geoffroy Guichard. Jusqu’à 190 coureurs participeront à l’épreuve qui a toujours connu un vainqueur au zénith de sa forme. Située tôt dans la saison, elle était devenue sur le plan amateur la première classique du printemps.

 Changement de mains

L’Union Cycliste Saint Etienne Loire annule le Grand Prix en 1990 et l’année suivante, faute de repreneur, elle n’a pas lieu. En 1992, l’organisation change de main et c’est l’ASPTT qui va présider pour quelques éditions au destin de cette course qui rassemble chaque fois un plateau intéressant. En 1996 et 1997, malheureusement l’épreuve va connaître deux années noires en ne pouvant être organisée.

Mme Marie-Thérèse Serodon, adjointe aux sports de Saint Etienne, passionnée de vélo ne peut se résigner à voir disparaître cette superbe épreuve stéphanoise. Elle propose donc aux dirigeants de l’Espoir Cycliste Saint Etienne Loire, nouveau club phare de St Etienne, de prendre la suite. Enthousiastes, ceux-ci acceptent de relever le défi. Le tracé sera complétement repensé et pour limiter au maximum les problèmes de circulation, les coureurs évolueront en grande partie sur un circuit dans les Monts du Lyonnais entre Saint Héand, Sorbiers, Fontanès, …

En 2010, l’épreuve accueille la 1° manche de la Coupe de France des Clubs (DN1)

 

Des noms célèbres furent au départ, certains parvenant même à graver leur patronyme à son palmarès :

La période UC Saint Etienne Pélussin :

1981- Michel Charréard (UC St Etienne Pélussin)
1982- Jacques Desportes (CR4C Roanne)
1983- Christian Cazorla (UC St Etienne Pélussin)
1984- Alain Ruiz (UC St Etienne Pélussin)
1985- Yves Huppel (UC St Etienne Pélussin)
1986- Gilles Delion (La Motte Servolex)
1987- Frédéric Dallerne (Brest)
1988- Christian Guillot (UC St Etienne Pélussin)
1989- Lars Michaelsen (DAN /ASPTT Toulon)

La Période ASPTT Saint Etienne :

1992- Grégoire Balland (ASPTT Nancy)
1993- Denis Leproux (Lions de Belfort)
1994- Hervé Arsac (VC Lyon Vaulx en Velin)
1995- Hervé Arsac (CR4C Roanne)

La période EC Saint Etienne Loire :

1998- Lazlo Bodrogi (HON / VC Lyon Vaulx en Velin)
1999- Innar Mandoja (EST / EC St Etienne Loire)
2000- Marc Thévenin (CR4C Roanne)
2001– Benoit Luminet (CR4C Roanne)
2002– Dimitar Dimitrov (BUL / Martigues SC)
2003 – Dimitar Dimitrov (BUL/ Martigues SC)
2004
– Shinishi Fukushima (JAP/Team Bridgestone Anchor)

2005
– René Mandri (EST / EC St Etienne Loire)
2006
– Benoit Luminet (CR4C Roanne)
2007
– Jérémy Dérangère (SCO Dijon)
2008– Pawel Wachnik (POL/CR4C Roanne)

2009
– Julien Bérard (Chambéry CF)

2010– Dimitri Samokhvalov (RUS/Blois CAC41) – manche de la Coupe de France Look des Clubs
2011-Yannick Martinez (Creusot Cyclisme)
2012– Gabriel Chavanne (Chambéry CF)
2013– François Lamiraud (VC Cournon Team Pro Immo)
2014– Jérôme Mainard (CR4C Roanne)
2015– Mattéo Draperi (ITA/UC Monaco)

2016– Maxime Le Lavandier