Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : novembre 2017 Page 1 of 2

Objectif cohésion réussi

Samedi matin, lendemain de l’Assemblée Générale, les coureurs de la DN1 et les réservistes ont été conviés au premier regroupement « sportif » de la saison 2018. Les spéculations allaient bon train sur le programme du weekend tenu secret par Maxime LARUE et Xavier CLARETON, parent de coureur et assistant régulier de l’équipe.

Chacun y ait aller de son pronostic jusqu’à découvrir le lieu du weekend : St-Genis-L’Argentière, au cœur des Monts du Lyonnais. La première matinée a donné le ton du weekend, où l’individuel ne pourra pas être dissocier du collectif. Xavier CLARETON, pompier professionnel, a fais découvrir les activités de cordage, de la simple traversée sur corde à l’ascension cordée, dans laquelle toute l’équipe tire pour hisser en haut leurs partenaires… Une belle image de cohésion, non ?

Ensuite, plusieurs défis et sports collectifs sous forme de compétitions ont été  proposé pour solliciter le meilleur de chacun et dans lesquelles anciens et nouveaux ont pu se découvrir des atomes crochus. La difficulté était présente jusqu’au bout, puisque le repas a du être chercher à pied dans le village voisin tandis qu’un autre groupe s’est chargé de préparer de quoi cuisiner, non sans ingéniosité !

 

Le lendemain, c’est le retour sur Saint-Etienne qui fut le cœur du défi : une course d’orientation opposants groupes de 4 coureurs, mais où seuls 3 VTT étaient à disposition de chaque groupe. De quoi éveiller l’esprit d’équipe, de solidarité et d’organisation. Sur le parcours, les stéphanois ont eu une visite surprise de leur ex-coéquipier désormais retraité,  un certain Guillaume PERROT, ancienne référence national du cyclocross. Une autre preuve que le passage à l’ECSEL marque profondément et pour longtemps les coureurs.

Les activités se sont terminés sur un ravitaillement au retour dans les locaux du club. L’ambiance et l’esprit du weekend ne laisse aucun doute sur l’état d’esprit qui se dessine pour cette saison 2018 : vivement les premières courses pour le montrer sur le terrain.

La vidéo du weekend est à retrouver sur la page Facebook de l’équipe (suivre le lien).

Assemblée générale 2017 : bilan

C’est une assemblée générale riche qui s’est tenue ce vendredi dans les locaux du Centre National des Arts et Métiers de Saint-Etienne, avec un accueil sympathique de Jean François Lachaume. Pas question de reproduire les trois heures de rapports et autres interventions qui se sont succédés, mais simplement de résumer ici cette A.G. par quelques phrases.

De Gilles Mas : (Président du club)

« On peut être confiant pour l’avenir même si ça reste fragile. Notre point faible est le groupe dirigeant. La charge de travail est de plus en plus lourde et il faut mener de front vie professionnelle et bénévolat. On recherche du monde pour maintenir et développer le club.»

«  + 3%, c’est l’augmentation cette année du nombre de licenciés qui s’élève à 187. A ce chiffre il faut y ajouter 22 adhérents, ce qui fait 209 personnes, nouveau record du club depuis sa création.»

« 140 bénévoles nous ont aidés cette année, dont 22 éducateurs. Cela représente 10 000 heures de leur temps libre donné à l’Ecsel ».

De Philippe Besson : (vice président et trésorier du club) :

« Après deux exercices déficitaires, on termine 2017 avec un excédent. Pour cela il a fallu serrer les boulons et trouver de nouveaux partenaires privés »

«  Avec 57% de notre budget consacré à la DN1, celui-ci est toutefois l’un des plus petits des 20 équipes à ce niveau »

Du projet associatif : «  Un document élaboré en 2014 et qui donne les orientations stratégiques pour les quatre années de 2015 à 2018. Il comporte 7 points comme la formation, l’élitisme, la gouvernance, le réseau partenaires, la notoriété du club. Et puis il y a la chartre du club qui rappelle nos valeurs »

De Denis Villemagne (En charge des organisations) :

«  Toutes nos organisations ont pratiquement fait le plein.  Le seul regret est l’annulation du Trophée Roger Rivière le 19 septembre en raison d’un déluge annoncé »

«  Après 10 ans à la tête de cette commission d’organisation, il faut du renouveau et je passe la main. Je remercie tous les gens qui m’ont aidé car tout seul on ne fait pas grand-chose. Je souhaite bonne chance pour la suite à ces organisations »

De Manuel Lache (Responsable des éducateurs de l’école de cyclisme) :

«  On fonctionne essentiellement le samedi matin et cette année on comptait 61 enfants de 7 à 14 ans. En 2017, il y a eu les entraînements et compétitions, dont le TNJP, mais aussi le grand départ du Critérium du Dauphiné de Saint-Etienne qui a permis aux enfants d’effectuer la boucle de Rochetaillée et de participer aux animations de la place Jean Jaurès.»

« Rien n’est possible sans les bénévoles, les parents et toute l’équipe d’éducateurs qui viennent donner de leur temps et de leur passion, sans oublier quelques élites qui font partager leur expérience.»

 ​

De Matthieu Rivory (En charge des cadets et juniors/espoirs) :

« Pour les cadets, leurs résultats ne sont pas en adéquation avec ce que les gars faisaient aux entraînements, essentiellement en raison d’un manque de confiance. Au-delà des résultats, c’est l’évolution de ces jeunes et leur progression qui est importante.» Photo de la soirée ICI

Un hommage appuyé a aussi été rendu à Clément RUSSO, néo-pro dans les rangs de l’équipe Fortunéo et surtout à Xavier BRUN, membre de la DN1 pendant 10 ans, qui a profité de cette soirée pour remercier tout le club pour ce bout de chemin partager. Ce n’est pas sans émotions que la page Xavier BRUN s’est tourné à l’ECSEL.

En conclusion une bonne année 2017 pour l’ECSEL qui permet de lancer sur de bonnes bases la nouvelle saison 2018.

Cyclocross heureux, de Bogense à Savigneux

© Coline BRIQUET

Sandy DUJARDIN 3e français au Danemark

Notre espoir Sandy DUJARDIN, sous les couleurs de la sélection tricolore, a pris une bonne 14e place ce dimanche à l’occasion de la manche de coupe du monde qui s’est disputée à Bogense au Danemark. Sur un circuit physique avec pas mal de boue, Sandy termine 3e meilleur français derrière le breton Antoine BENOIST 6e et Joshua DUBAU 10e. Malgré cette belle performance, il n’a pas été retenu pour la prochaine manche qui se disputera à Zeven en Allemagne le 26 novembre, où l’équipe de France n’enverra que trois sélectionnés, sans Sandy donc.

 

Et pendant ce temps là à Savigneux

©Marie Coiffet

On a beaucoup vu à l’oeuvre les maillots de l’ECSEL, et ce à tous les niveaux. En pupilles victoire d’Héloïse TARDY et 3e place pour Mélian PONCHON. En bejamins, victoire de Marie GIRON qui termine 9e du scratch en devançant pas moins de 16 masculins, 3e place de Lou VALOUR et 2e place de Mathis POULARD battu au sprint. En minimes pas de podium en masculins, mais 2e place pour Méllie CHENEL en féminines. En cadets,les 6e, 7e et 8e places ont été disputées par le trio Eliote PONCHON, Robin POULARD et Pierre PERRODIN. En juniors, cavalier seul d’Andy MONTCHAMP (qui signe à cette occasion sa deuxième victoire en deux weekends) et 3e place pour Francis CAILLAUD. En seniors, nouvelle victoire stéphanoise grâce à Ugo CLARETON qui est s’est détaché dans le dernier tour. Pour une reprise, difficile de mieux faire. Mais il ne fut pas le seul stéphanois à se mettre en évidence. Guillaume ROUSSET a cru pouvoir décrocher la 4e place, mais une chute dans le dernier tour l’a fait reculer à la 8e place au final. Son équipier Alexis RELIAUD a profité de l’aubaine pour décrocher la 5e place. Olivier PERROT,11e, manque le top 10 pour quelques secondes, la faute à une chute lui aussi dans le dernier tour. Thibaut GAGNAIRE, également en face de reprise, termine juste derrière Olivier. En revanche ce fut un peu plus compliqué pour Florian DUMOURIER qui étrennait nos couleurs à cette occasion. Dès le premier tour il était victime d’une chute au passage des planches, avant qu’un ennui mécanique le contraigne à l’abandon un peu plus tard.

L’assemblée générale du club

Moment annuel incontournable et obligatoire dans la vie d’un club, notre assemblée générale aura lieu ce vendredi 24 novembre à partir de 19h00 au CNAM, 24 rue Robinson à Saint-Etienne dans le quartier de Montplaisir.

Quand les élites rendent la pareille

Rare sont les structures de haut niveau à reposer autant sur leur école de vélo, la première étape pour les futurs champion. L’ECSEL peut se targuer d’être une référence dans la formation. Un exemple ? La visite surprise de Luc DURY et Ugo CLARETON, deux des plus anciens licenciés du club, qui ont successivement connus toutes les étapes de formation, des plus jeunes catégories de l’école de vélo à l’intégration (réussie) dans la DN1.

Quel meilleur exemple pour les jeunes d’avoir les précieux conseils de leurs aînés, qui étaient à leur place il n’y a pas si longtemps, pour progresser et bénéficié de leur expérience.

Leur initiative a été appréciée par les encadrant, les parents et les premiers intéressés, les parents. « On avait envie de transmettre l’envie d’évoluer de là où ils sont jusqu’à l’équipe première parce que c’est un vrai motif de fierté » expliquent-ils.
Il semble que cette matinée ait permis de communiquer leur amour pour l’ECSEL et pour raffermir le lien indéfectible entre le groupe DN1 et les jeunes licenciés.

Matthieu JEANNES ensoleille le weekend stéphanois

Si les températures et les résultats des crossmen ont été pour le moins maussades, le stéphano-breton Matthieu JEANNES signe un début de Tour du Rwanda absolument époustouflant. Lors de la première étape, il rentre dans le top 20 du jour en évitant les cassures dans le final pour rester dans l’allure des meilleurs au classement général. Mais ce mardi a été une journée pour le moins spéciale pour le 3e du championnat AURA : en fêtant ses 30 printemps, Matthieu a manqué de justesse de s’offrir une magnifique victoire. « Je ne viens pas au Rwanda pour le classement général mais plutôt avec un objectif de victoire d’équipe en tête… Le parcours est difficile, mais moins que les années précédentes, les cols ne sont pas très raides, c’est mieux pour moi » explique le second du jour. Matthieu cherche à continuer sur ce rythme d’enfer et s’attends à avoir plusieurs opportunités dans les jours à venir. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Sandy DUJARDIN et Arthur DAVOINE dans le bourbier de la Mézière


La déception était grande, voir immense pour nos stéphanois qui ont fait le déplacement à La Mézière, dans des conditions exigeantes. Ce fut compliqué pour les cadets. Placés assez loin sur la ligne de départ, ils n’ont pas ou peu amélioré leur position avec au final : Eliote PONCHON 92e, Robin POULARD 133e et Pierre PERRODIN 140e. Notre champion régional sur route Arthur DAVOINE a durement bataillé mais termine 43e n’arrivant pas à atteindre l’objectif fixé du top 30.
Mais la plus lourde désillusion reste à mettre à l’actif de Sandy DUJARDIN. Cité parmi les favoris au départ, les indicateurs de forme étaient pourtant là, la 8e place au championnat d’Europe peut en témoigner. Mais dans la boue, la réussite a manquée malgré tout le soutien du staff présent sur place. La 29e de la manche et la 20e au général est loin d’être une juste récompense du travail fourni depuis le début de la saison.
Sandy reste cependant dans les plans de l’équipe de France et disputera la prochaine manche de Coupe du monde avec l’équipe de France.

De bons résultats régionaux

Si la manche de la Mézière n’a épargné personne, les cyclo-cross locaux ont vu des stéphanois en grande forme. Andy MONTCHAMP s’impose en Junior à Saint-Laurent-Doingt (69), tandis que Julien FLACHON et Francis CAILLAUD font 2 et 3 à Brouilly (69). Sage a été la décision d’éviter le lourd déplacement jusqu’à la manche pour nos juniors.

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén