Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : décembre 2020 Page 1 of 2

ECSEL Vœux 2021

Nous quittons l’année 2020 sans regret pour nous tourner vers 2021 avec la promesse que l’ECSEL contribue à sa mesure à l’édification de ce monde d’après, si attendu.

En effet, dans sa vocation de club formateur, à travers le « savoir rouler», notre club accompagne déjà de futurs citoyens dans l’accès à la pratique de la mobilité douce.

Le développement de l’esprit d’équipe au service de la progression individuelle en permettant à chaque licencié de prendre du plaisir à travers le collectif sont des valeurs fortes inscrites dans le projet associatif rénové, que la nouvelle équipe dirigeante va mettre en œuvre dès 2021.

Dans cette période d’incertitude et de morosité, nous souhaitons nous distinguer en diffusant l’enthousiasme à tous nos membres à travers le partage de notre passion commune. Au moment ou les clubs sportifs voient le nombre de leurs licenciés chuter, notre défi de l’année sera de placer tous les nôtres dans la dynamique la plus forte pour les fidéliser à la marque de l’ECSEL’Ence, en particulier les nombreux jeunes qui nous ont rejoint en 2020.

Au nom de toute l’équipe dirigeante, je vous souhaite, outre la nécessaire santé pour affronter la dureté de l’époque, de partager les rêves qui nous animent en cette année où l’ECSEL va fêter les 30 ans de son existence, l’âge de la maturité !

MEILLEURS VŒUX 2021

Le président de l’ECSEL Philippe BESSON

ECSEL Vœux 2021
ECSEL National 1
ECSEL Ecole de cyclisme
ECSEL Ecole de cyclisme
ECSEL Ecole de cyclisme
Nathanael Gery nouvel entraineur

Un nouvel entraineur pour notre pôle performance

L’ECSEL est un club qui offre des opportunités d’évolution et de progression pour les coureurs et également aux staffs.

Il y a quelques jours nous vous annoncions le passage chez les professionnels de Vincent Terrier. En effet, après une saison dans au club, il rejoint les rangs de l’équipe World Tour Cofidis Solutions Crédits pour 2021 en tant qu’entraineur. Il restera cependant Responsable du pôle Performance pour notre équipe N1. Dans l’objectif de renforcer notre staff, nous sommes heureux de vous confirmer l’arrivée de Nathanael Gery en tant qu’entraineur de l’équipe N1. Coureur de l’équipe Elite en 2020, Nathanael va avoir un nouveau rôle au sein de notre structure. Retrouvez ses premières impressions :

Nathanael, peux-tu nous raconter ton parcours sportif ?

Après avoir fait du tennis quand j’étais enfant j’ai commencé à m’investir un peu plus sérieusement dans le sport en pratiquant le ski alpin en compétition. En même temps que mes études supérieures et donc plutôt sur le tard j’ai commencé le cyclisme sur route avec l’UCF42. Je suis arrivé en DN1 en 2018. J’ai alors intégré le CR4C Roanne. Puis l’année dernière j’ai intégré l’ECSEL après en avoir discuté avec Maxime Larue et Cyril Dessel.

Quel a été ton parcours universitaire et professionnel ?

J’ai commencé mes études supérieures par un DUT en biologie et en biochimie. L’idée était à la base de sécuriser mon avenir dans un domaine qui me plaisait. Je me suis en même temps rapproché de la recherche scientifique avec des travaux au CHU de Saint-Etienne sur la barrière hémato encéphalique et l’hypoxie.

Une fois terminée et en parallèle à ma pratique sportive qui s’amplifiait, j’ai repris un cursus d’étude en licence STAPS entraînement sportif. Cela s’est enchainé logiquement avec un master Optimisation de la Performance sur Saint-Etienne que j’ai mené tout en étant cycliste en DN1. Durant ce master je me suis complétement pris d’intérêt pour la recherche liée au sport et tout particulièrement dans la biomécanique et l’énergétique. Nous avions à notre disposition de superbes outils scientifiques et un plateau technique complet. J’ai pu, entre autre, travailler sur l’évaluation des capacités mécaniques des membres inférieurs, la relation entre les oscillations verticales et le coût énergétique en course à pied ou encore sur l’impact du port de charge sur le coût énergétique.

A la suite de cela, j’ai lancé mon projet professionnel DEVOPT, sur lequel je travaillais depuis mon entrée en master et sur lequel je travaille encore aujourd’hui. C’est un projet qui me permet de traiter la recherche scientifique dans un aspect plus large, de tester et développer des choses. J’aime le concept et je compte le poursuivre et le faire évoluer aussi longtemps que possible.

Je n’ai pas cherché outre mesure à poursuivre sur un travail de thèse car ça n’était à l’époque pas compatible avec ma pratique sportive à haut niveau mais je n’exclus pas, un jour, d’essayer de reprendre dans cette direction … ou dans une autre. Beaucoup voient dans les études la finalité d’obtenir un diplôme mais, pour moi, ce n’est pas une fin en soi. J’y vois l’opportunité de s’améliorer, d’apprendre et d’évoluer. Il me semble qu’il y a un bon parallèle avec les cyclistes qui font du vélo pour passer professionnel et les autres.

Ta connaissance de l’équipe, ton expérience en N1 associés à tes compétences d’entraîneur t’ont permis une évolution naturelle vers le staff. Lorsque l’ECSEL a communiqué sur le poste d’entraineur, était-ce une évidence pour toi de postuler ?

C’était d’abord une envie. Et au regard de ma position et de la situation j’étais en capacité de postuler sans faire de compromis définitif. C’est donc devenu une évidence. Connaitre l’équipe et les membres du staff était clairement un atout dans la mise en place d’une démarche à long terme et un gage de rapidité de mise en action. Max et Nico connaissent mon parcours, mes compétences, de mon côté je connais le fonctionnement de l’équipe, le rôle de chacun, les coureurs … Cela facilite les discussions et permet la mise en place de démarches adaptées. On évite ainsi de procéder par erreur réajustement, on gagne en temps et en pertinence.

Avoir passé plusieurs années en tant que coureurs donne une autre vision. Cela permet d’appréhender certaines problématiques différemment et de mieux en rendre compte. Derrière, la possibilité de passer de coureur à entraîneur à l’ECSEL représente une perspective d’évolution intéressante et rejoint bien la politique de formation du club « Made in Saint-Etienne », que ce soit du côté sportif ou professionnel. Cela me convient bien.

Quels vont être tes missions durant cette saison ?

Ce qui est intéressant à l’ECSEL c’est la structure du club qui est l’une des rares à couvrir l’ensemble des chainons de formation. Ainsi de l’école de vélo aux catégories intermédiaires jusqu’à la DN,  le club se dote des moyens d’accompagner et de faire évoluer ses pratiquants. Aujourd’hui ma mission principale est de soutenir le chainon de performance axé sur le haut niveau et ainsi m’intégrer pleinement au projet associatif actuel.

Plusieurs orientations sont déjà en étude et les idées ne manquent pas mais l’important est de ne pas trop se disperser et d’avoir une ligne directrice claire surtout sur les premiers mois. De plus l’année dernière, Vincent Terrier avait commencé à amener certaines choses, et après un an de fonction, il a un certain recul sur lequel je peux m’appuyer.

Pour conclure cette petite entrevue j’aimerais remercier l’ECSEL et un peu plus spécialement Maxime Larue et Nicolas Moulard pour leur confiance.

Nathanael représente les valeurs de club : Made in Saint-Etienne, Made in Loire, de sa formation universitaire à ses clubs.
Nous te souhaitons la bienvenue et une bonne saison 2021 !

Nathanael nouvel entraineur de l'équipe N1
Nathanael Gery Entraineur ECSEL

Assemblée générale

ECSEL Philippe Besson

L’assemblée générale de l’ECSEL a eu lieu vendredi 11 décembre en partie en visio. Cette année elle revêtait une importance toute particulière avec le renouvellement de la direction du club. En effet, après une longue présidence, Gilles Mas a passé la main à Philippe Besson. Une transition en douceur, car à la fois le nouveau président, mais aussi les membres du CA élus sont déjà en charge de l’administration du club depuis plusieurs années. Mais cette AG a également confirmé la bonne santé du club malgré cette saison particulière. La présidence de Gilles aura été une réussite qui aura installé durablement l’ECSEL comme un acteur majeur du cyclisme amateur français, mais aussi une association structurante du milieu associatif stéphanois. C’est ce travail de fond réalisé depuis de longues années qui permet aujourd’hui de voir l’avenir avec sérénité.

ECSEL Gilles Mas

Faisons plus ample connaissance avec Philippe Besson.

Philippe Besson tu es le nouveau président de l’ECSEL, peux-tu te présenter ?

Je suis un ancien coureur amateur et à 64 ans je continue à disputer chaque année des cyclosportives et à pratiquer les principes de vie saine préconisés par mon ami Robert Marchand. Sinon, je suis directeur général d’une association gestionnaire d’établissements et services pour personnes handicapées motrices sur la région et président d’une agence d’intérim spécialisée autour des métiers médico-sociaux. Pendant mes temps libres je suis aussi écrivain régional et éditeur avec mon épouse.

Depuis combien de temps es-tu à l’ECSEL ?

Je suis arrivé avec mon fils Jean-Maroun en 2008, puis ma fille Elissa nous a rejoint en 2011. Je suis entré au Conseil d’Administration en 2013 comme trésorier, puis j’ai été amené à piloter la mise en place du projet associatif, à assurer la vice-présidence et depuis 2018 je suis chargé d’organiser le Grand Prix de Saint-Etienne Loire.

Quelle est l’ambition de l’ECSEL pour cette nouvelle mandature 2021-2025 ?

Tout d’abord l’équipe de dirigeants et moi-même nous situons dans une filiation, à partir des valeurs impulsées par Pierre Rivory le fondateur du club et tous ceux qui lui ont succédés. Je ne me considère que comme l’animateur d’une équipe soudée par un enthousiasme autour de notre passion commune, dont les maitres-mots seront collégialité, convivialité, cohérence et complémentarité.

Notre ambition partagée est celle de consolider l’œuvre de nos prédécesseurs en faisant de l’ECSEL l’un des grands clubs de référence au niveau national, tant pour l’excellence de la formation proposée au sein de notre école de cyclisme, que dans le projet de performance de notre équipe élite de Nationale 1. De plus, nous avons la volonté de contribuer à une meilleure articulation entre les différents acteurs du cyclisme de compétition dans le département de la Loire, notamment entre l’école municipale multisport de Saint-Etienne, le Pôle espoir interrégional de Dominique Garde, le comité départemental présidé par Gille Mas, mais également le CR4C, l’autre grand club de nos amis roannais.

Pour piloter cette ambition, nous disposons d’une feuille de route précise, à savoir le projet associatif, qui a été réactualisé cette année avec 7 orientations très claires

Et pour conclure ?

Et bien en premier lieu remercier tous les adhérents de l’ECSEL qui ont fait confiance à la liste que nous avons présenté, tous les bénévoles  du club dont l’engagement permet de faire vivre notre club en particulier lors de nos organisations, l’équipe de salariés compétente et très impliquée, tous les partenaires techniques et financiers, publics et privés dont la confiance et le soutien sans faille nous aura permis de passer sans casse cette année très compliquée.

Nos finances sont saines et robustes, l’ambition est affichée, le moral est au beau fixe, nous espérons que la situation sanitaire et sociétale s’améliore en 2021 pour voir s’épanouir nos licenciés sur le terrain.
D’ores et déjà, l’équipe des dirigeants et moi-même, espérons à tous de passer d’agréables fêtes de fin d’année, dans une ambiance propice au partage et à l’altérité. Prenez soin  de vous et de vos proches

Administrateurs élus : P BILLET – C DESSEL – JP FERRIER – JP FLACHON – G GRIVOT – C MERCIER – N MOULARD – Ph PRADIER – F ROCHEDIX – D VILLEMAGNE

Administrateur coopté : A DEGRAIS

Administrateurs représentants : L DURY Coureurs – E LACHE Ecole de cyclisme – N LACROIX Cycle ball

ECSEL AG

Equipe Juniors 2021

(Image d’archive)

Notre équipe Juniors 2021 comporte 10 jeunes coursiers. 8 sont issus de notre école de vélo et la plupart d’entre eux l’ont intégrée avant même la catégorie minimes. Ils sont la fierté des éducateurs qui les ont fait progressé de catégorie en catégorie. Ugo Clareton, leur entraîneur, est un professionnel diplômé STAPS issu lui aussi de notre école de vélo et de l’équipe DN1 2020.

Cette saison notre Nat1 comptera également 3 coureurs issus des rangs de l’école de vélo. Tous portent haut les couleurs et les valeurs de l’ECSEL. Bienveillance et patience leur ont permis de grandir et de s’épanouir au sein du club.

Ils sont « made in ECSEL« , « made in Saint-Etienne, made in Loire« .

Juniors ECSEL Saison 2021
ECSEL Juniors

Le programme provisionnel de courses:

La Multipole de Berre en mars,

La flèche ardéchoise en avril

Le tour d’Issoire en mai,

Le Championnat AURA de chrono par équipe,

Le Championnat AURA Juniors

Grand Prix des mutuelles en juillet

Le Tour Loire Pilat Forez en août.

Equipe National 1 saison 2021

Léo Boileau – France – ECSEL
Alexis Delzangle – France – ECSEL
Luc Dury – France – ECSEL
Paul-Victor Esteves – France – ECSEL
Julien Flachon – Espoir – France – ECSEL
Thibaut Gagnaire – Espoir – France – ECSEL
Julien Gagné – Canada – ECSEL
Siim Kiskonen – Estonie – ECSEL
Jacques Lebreton – Espoir – France – ECSEL
Corentin Lesage – Espoir – France – ECSEL
Denas Masiulis – Espoir – Lituanie – ECSEL
Louis Richard – France -ECSEL
Thomas Salvatori – Espoir – France – ECSEL
Joosep Sankmann – Espoir – Estonie – ECSEL
Nicolas Moulard – Responsable National 1 – ECSEL
Maxime Larue – Directeur Sportif – ECSEL
Francis ROCHEDIX – Chargé de la Mécanique – ECSEL
Cyril Dessel – Conseillé technique – ECSEL
Vincent Terrier – Chargé de la performance – ECSEL
Marie Lafleur – Médecin – ECSEL
TREK EMONDA – Culture vélo Saint-Etienne

Equipe réserve:

Andy Montchamp (Espoir) – Francis Caillaud (Espoir) – Damien Poncet – Nathanael Gery – Ugo Clareton – Frederic Fisher

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén