Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Catégorie : Non classé Page 76 of 125

Cycle Balle une belle 3ème place au championnat de France

Ce samedi 2 avril deux équipes juniors de notre club représentaient la région rhônes Alpes pour la manche finale du championnat de France à Doerlischeim(Alsace).

L’équipe 2(Poulat, Croc) termine 7ème de la compétition.

L’équipe 1 composée de (Perrin,Pruhdomme) réussi à monter sur le podium devant une équipe d’Auvergne et une équipe d’Alsace, marquant de réels progrès. Cette troisième place est une première pour le club.

Il reste deux ans à cette équipe pour décrocher le titre national junior.

unnamed

L’équipe Alsacienne championne représentera la France lors de la coupe d’Europe junior qui aura lieu en Suisse au mois de mai.

Martial Roman, 3ème dimanche et 6ème mercredi

Notre coureur du Team Martial Roman a fait son premier podium de la saison ce dimanche 3 avril à la Primevère Montoise.

En autonomie ce week-end pendant que ses coéquipiers étaient sur la coupe de France, Martial est allé courir chez lui, à Mont de Marsan à la 28éme Primevére Montoise , Souvenir Janine Sabathier.

Épreuve en ligne de 145km, avec près de 150 engagés, il termine 3ème du sprint final remporté par Loïc Herbreteau.

Primevére-168

Crédit Photo : Sud Gironde Cyclisme

 

Ensuite, mercredi 6 avril, notre coureur était présent sur le Tour du Canton du Pays Dunois, course de 138km disputé autour de Chéniers dans le département de la Creuse.

Il nous fait une très bonne 6ème place ! Des résultats qui ont de quoi encouragé notre team !

 

Félicitations Martial !! 

 

Un point sur le week-end…

CHEZ NOS JUNIORS


Samedi

Ils étaient présents sur le Tour Nivernais Morvan, fédérale juniors disputée dans la Nièvre entre Cosne Cours sur Loire et Neuvy sur Loire avec 119 kilomètres au compteur.

Victoire de Matthieu Legrand de l’US Métro, mais derrière les jeunes stéphanois ont assuré avec Ugo Clareton 4e emmener au sprint par son équipièr d’Hugo Di Liberto 14e à 53 secondes le trio Thibaut Fouilloux 49e, Antoine Fernandes 51e et Thibault Gagnaire 53e, qui finissent dans le gros peloton à 3’20 du vainqueur.

Sur cette course, Romain Rossillol a fait ses grands débuts de directeur sportif avec à ses côtés les « papas », Francisco Fernandes et Xavier Clareton qui assuraient l’intendance et la mécanique.

 

Dimanche : Tristan Montchamp vainqueur à Vienne !

Et même mieux avec un doublé stéphanois sur cette course disputée dimanche et ouverte aux coureurs des 2e et 3e catégories et juniors qui a rassemblé quelques 160 coureurs.

En effet la victoire s’est jouée au sprint entre la quinzaine d’échappés et c’est Tristan Montchamp, qui participera dimanche prochain sous les couleurs de l’équipe de France à Paris – Roubaix juniors, qui devance de très peu son équipier Luc Dury alors que Léo Boileau termine 7e. Frédéric Fischer finit 20e dans un groupe de contre.

Photo en couverture, Crédit Chloé Pallas

 

DU CÔTÉ DU TEAM


Ce week-end était dominé par les Boucles de l’Artois, troisième manche de la coupe de France de DN1.

Au programme trois étapes dont un contre la montre individuel.

Mathématiquement ce ne fut pas terrible comme on pouvait le craindre avec cette épreuve individuelle avec un seul point récolté ce week-end avec sur la 3e étape la 20e place de Damien Charreyron.

artois

Crédit photo : Maïté Corriette

Pour le reste, c’est le directeur sportif Matthieu Rivory qui revient sur la course :

mrivory

Mathieu Rivory, DS sur les Boucles de l’Artois

« Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Sur la première étape on est mal placé car le bon coup sort après une chute au-delà de la 20e place et ce sans stéphanois. Sur le contre la montre, Romain Faussurier pouvait espérer finir entre une 15e et une 20e place synonyme de quelques points. Malheureusement dans une descente à 70 km/h, sa roue avant est partie. Bien râpé, il s’en sort pas trop mal, mais finit du coup loin. De son côté Xavier Brun crève.

Sur la dernière étape, Bastien Lhomme tombe ne panne de son assistance électrique alors que Damien Charreyron et Guillaume Bonnet ont bien couru et qu’ils arrivent au sprint pour la 4e place derrière les trois échappés. Il ne faut pas se réfugier derrière nos malheurs car nous n’avons pas été les seuls à être touchés par des accidents ou incidents. Cela fait partie de notre sport.

Sur ce que j’ai vu ce week-end, il y a deux ou trois équipes qui sont plus faibles que nous mais qui arrivent à placer au moins un coureur dans les points. Ca fait trois manches qu’on n’avance pas et ça devient compliqué. On manque de confiance et en plus certains ne sont pas au top physiquement. Depuis notre grand prix, il y a du mieux mais on ne peut pas tout changer en une semaine. Et la prochaine manche arrive dans à peine 15 jours ».

 

Souvenirs, souvenirs …

Il y avait foule ce mardi soir dans la salle Cyril Dessel du siège du club. Plus de 80 personnes avaient répondu présent à l’invitation de Jean Pierre Ferrier. Une soirée qui a permis à Gérard Fillon, à travers son livre « le livre d’or du cyclisme en Rhône-Alpes » d’évoquer les grandes figures du cyclisme ligérien et de délivrer quelques anecdotes correspondantes. Quelques images en hommage à Andreï Kivilev furent projetées, tout comme quelques vidéos rares d’épreuves.

 

Ce fut ensuite le tour des passionnés de vélo et de géographie, Jean Paul Bourgier et Gérard Staron, d’évoquer Paris-Nice. Le premier le fit côté course, contextes économique et politique, sans oublier le sportif, alors que le second confirma le rôle de la météo sur cette épreuve, comme ce fut le cas le 9 mars dernier du côté du Beaujolais. En son temps, Saint-Etienne ne fut pas épargné puisque six étapes ne purent franchir le col de la République et une la Croix de Chaubouret.

 

Jean Claude Noyer, historien du cyclisme et collectionneur, anima ensuite la présentation des coureurs présents à cette soirée qui participèrent à Paris – Nice. Pierre Rivory, Charles Genthon, Paul Ravel, Dominique et Jean Claude Garde, Gilles Mas et plus récemment Cyril Dessel délivrèrent à l’assistance quelques bons et moins bons souvenirs de leur course au soleil.

 

Parallèlement, Jean Pierre Ferrier avait réalisé une mini exposition avec photos d’époque, résultats et autres coupures de presse qui ravivèrent un peu plus les souvenirs au moment de se retrouver autour d’un buffet convivial.

 

Une excellente initiative qui en appelle d’autres tant le sujet parait intarissable…

VICTOIRE ! Luc Dury gagne à Chaufailles

Lundi 28 mars, Luc Dury gagne à Chaufailles, devant l’ex-stéphanois Landry Mézange !

« On est arrivé sur cette course dans l’objectif que l’un de nous gagne. » nous raconte notre vainqueur.

Nos jeunes stéphanois ont donc tous été aux avant postes dès le début pour être représenté dans tous les coup intéressants.

C’est finalement un gros groupe d’une quinzaine de coureurs qui se détache et prend vite le large. Ensuite les tentatives ne duraient pas, sortir de ce groupe était difficile

Finalement, c’est au sprint que la gagne se jouait. Ça se regarde beaucoup Landry lance de très loin mais Luc le reprends quelques mètres avant la ligne pour l’emporter.

 

BRAVO LUC POUR CETTE VICTOIRE !

Page 76 of 125

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén