Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : avril 2016 Page 1 of 3

Championnat de la Loire, 5 médailles pour l’ECSEL !!

Chez les 2/3/Juniors


190 coureurs au départ de la course support des championnats de la Loire.
Thibault Gagnaire (crevaison) et Luc Dury (séquelles de chute) sont vite éliminés de la course.
Les autres stéphanois sont rapidement actifs.

A mi course Léo Boileau fait parti de l’échappée principale de 7 coureurs, leur avance monte jusqu’à une minute.
Le tour suivant Adrien Bonnefoy figure dans le groupe de contre mais sans parvenir à rentrer.
A 2 tours de l’arrivée, les écarts sont plus faibles. Ugo Clareton attaque dans la bosse d’arrivée suivi de Tristan Montchamp, Anthony Jullien (Pélussin), Landry Mezange (GMC) et Sandy Dujardin (Tournon).
Ils rattrapent le groupe de contre. Puis ce groupe se scinde en 2, seuls quelques uns reviennent sur le groupe de tête.

A l’amorce du dernier tour on retrouve 10 coureurs avec notamment Adrien et Tristan. Léo marqué par ses efforts du jour et de la veille ne peut suivre le rythme.
Le peloton passe à une trentaine de secondes.

La course se joue au sprint, Dujardin devance Jullien et Adrien, ce dernier remporte le titre de Champion de la Loire des 2° cité.

13061933_1150028258362875_6045372244144535537_n 13076895_1150027945029573_1950376516782362331_nCrédit photo : Eric Montchamp Podium Chpt Loire

  • 2° catégorie
    • 1er Adrien Bonnefoy (ECSEL)
    • 2ème Cédric Sagnol (VC Feurs)
    • 3ème Régis Perrin (Pélussin)
  • 3° catégorie
    • 1er Frédéric Fischer (ECSEL)
    • 2ème Gérald Perrin (Pélussin)
    • 3ème Florian Gerbert (Pélussin)
  • Junior
    • 1er Anthony Jullien (Pélussin)
    • 2ème Tristan Montchamp (ECSEL)
    • 3ème Ugo Clareton (ECSEL)

 

Chez les Cadets


Crédit Photo : Chacha Photo

La sélection se fait dans un premier temps par l’arrière, le peloton fondant à chaque accélération.
Dans la 2° boucle 2 coureurs sortent et prennent rapidement une bonne trentaine de secondes d’avance.
Si le coureur de Salaise est repris dans les derniers hectomètres, Léo Guichard (Voiron), réalise un beau numéro pour l’emporter avec une belle avance.

Le sprint du peloton est réglé par le romanais Charrin qui devance Andy Montchamp et Julien Flachon. Ces derniers réalisent le doublé sur le podium des chpt de la Loire, la 3° place revient à Montagne (CR St Chamond)
Les autres stéphanois terminent dans d’autres groupes.

 

Chez les minimes


3 coureurs s’en vont dès le départ et ne seront jamais revu par le peloton.
Le peloton perd quelques éléments mais reste groupé jusqu’à l’arrivée. Le sprint est remporté par Arnaud Vasouille qui finit donc 4ème.

DN1 : Circuit du Saône et Loire

Du 22 au 24 avril, le team était présent sur le Circuit de Saône et Loire.

Nicolas Moulard revient pour nous sur cette course à étape :

« Le week end s’est très bien passé même si l’on aurait aimé une fin plus heureuse mais on est tombé sur plus fort que nous !

Le collectif a répondu présent tout au long des quatre étapes, Nous avons pris le départ avec l’ambition de gagner cette première course à étape de la saison pour nous, tout s’est déroulé comme nous le souhaitions pendant les 3 premières étapes ensuite nous savions que le final était dur et que cela se ferait à la pédale…

Il n’a pas manqué grand chose à Guillaume pour accroché Saviskas et Sylvain Georges que nous avions identifié comme étant les plus dangereux pour nous pour le classement final.

Toutefois c’est de très bonne augure pour les prochaines échéances qui arrivent et pour le mois de Mai qui sera très chargé pour nous »

Guillaume Bonnet a finalement été récompensé par une 6ème place au général à 33 secondes seulement du vainqueur (Saviskas)  !

 

saoneetloire1

Crédit Photo : Roland Douarre


 

Le lundi, l’équipe était au Circuit Boussaquin. Cette course a été marquée par une grosse chute et l’épreuve a été réduite à une cinquantaine de kilomètres…

Cédric Pla termine 9°, mais cela reste anecdotique dans ses conditions.

TNJP : interview de Patrick Billet

Samedi dernier a eu lieu le Trophée National des Jeunes sur Piste organisé par le club et très bien orchestrée par Patrick Billet.

Patrick, peux-tu nous en dire plus sur cet événement annuel au Parc des Sports des Méons ?

PB : J’aime commencer par dire que cette épreuve est unique, il n’en existe nulle part ailleurs : une épreuve de grands pour les petits. Avant tout, c’est une épreuve organisée par toute une équipe, moi je suis juste le chef d’orchestre et l’initiateur.

L’esprit du TNJP a une nouvelle fois bien fonctionné : de nombreux « anciens » champions au service des jeunes, c’est une réalité, avec une solidarité inter-générationnelle qui me pouse à continuer, car le plaisir de voir près de 280 jeunes se livrer sans compter et de voir le public répondre présent, malgré la météo défavorable, c’est une belle récompense.

Les mots et mails de remerciements sont très nombreux de la part de tout le monde, je ne réalise pas à quel point nous marquons les esprits avec le TNJP. Cette année est le meilleur « cru » que l’on est connu, dans tout les domaines, sauf celui du ciel… Toutes personnes qui sont passés à Méons samedi ont été impréssionnées par l’importance de l’épreuve.

Quelle belle image pour notre club et pour Saint Etienne !

                                                                                 0Z4A5657


La météo a finalement presque été au rendez-vous. D’un point de vue organisationnel, es tu satisfait de cette journée ?
PB : Pas vraiment, le matin, je n’était pas très fier.

A la réunion des cadres techniques des clubs, j’ai envisagé le pire : la pluie toute la journée, avec seulement un CLM pour chaque catégorie et un scracth, tout sur la piste de 1km, moins fun.

Mais, nous avons bénéficié d’une fenêtre météo de courte durée, exploité à 100%, grace à la combinaison de l’expérience des années passées mais aussi du soutien et de la réactivité des cadres techniques présents, qui m’ont permi en toute sérénité de prendre les bonnes décisions sans paniquer et dans l’interêt des jeunes.

Je ne peux que remercier sur ce point Denis Villemagne, Dominique Garde, Matthieu Rivory, Michel Meunier et Julien Thollet sur qui j’ai pu m’appuyer, notamment pour démarrer la compétition sur le vélodrome détrempé depuis la veille.

Et avec Vivien Brisse et Guillaume Perrot en soutien, ça aide!

A partir de là, il fallait être réactif, et tous l’ont été.

Que dire de plus? Nous avons vraiment des compétences exeptionnelles sur ce Trophée, je me répète mais c’est une chance pour Saint Etienne.
Nous avons donc pu reprendre le programme vers 11h30, et ce jusqu’à 14h30, justa à la fin des poursuite par équipe. Seuls les pupilles n’ont pas roulé sur le vélodrome, j’en suis désolé. On se rattrapera l’année prochaine. Nous avons innové encore une fois en programmant en fin de journée la vitesse par équipe sur la piste C Pitiot.
Dans l’ensemble, oui, je suis satisfait de l’organisation. Il y a toujours des points à corriger et à améliorer.

J’en profite pour faire passer le message, tout volonaire sera le bienvenu pour préparer la 10ème édition, que je désire organiser sur 2 journées. Et ça commence maintenant! L’epreuve n’était pas terminé lors de la visite de Mr le Maire, et déjà je lui en est faire part. J’ai des idées pour innover encore.

0Z4A5594


Concernant les jeunes, dans quel état d’esprit étaient ils ? Est ce que ce Trophée les a encouragé à persévérer dans cette discipline bien spécifique qu’est la piste ?

PB : Leur état d’esprit est extraordinaire, c’est leur championnat du monde. Les clubs jouent le jeu, on ne peut que s’apercevoir que cela devient une épreuve incontournable. Les éducateurs anticipent bien les séries, prépare le rendez-vous: il suffit de faire un tour sur le parking des équipes pour voir que tous s’organisent de mieux en mieux au fil des ans. Le tout dans une ambiance très solidaire malgré la compétition.

C’est avant tout une discipline complémentaire, j’espère que ça donnera des idées pour certains, car beaucoup ne connaissent pas les vertues de cette discipline et l’apport qu’elle peut amener sur une carrière, même infime soit-elle.

0Z4A5570


L’ECSEL s’est finalement placé sur la 3ème marche du podium au classement par équipe et deux jeunes ont fait des podiums sur cette journée. Bien qu’à leur âge la participation est plus importante que le résultat, que penses tu des performances de l’équipe ?

PB : C’est vrai que je suis attentif à la performence de l’ECSEL, j’organise les entraînements avec les éducateurs du club, et même fait un stage dans la semaine, étant en congé, je pouvais m’investir. J’avais invité les clubs voisins désirant s’entraîner avec nous. Le mercredi avant l’épreuve, un soixantaine de jeunes étaient présents des clubs de la Loire avec même l’UC Tain Tournon.

Cette épreuve est non seulement formatrice pour nos jeunes pousses, mais aussi et surtout pour nos cadres techniques qui apprennent beaucoup sur une journée comme celle-ci.

Pour revenir aux performances, ce n’est pas spécialement les individualités que je regarde, mais l’ensemble des jeunes. Car c’est ouvert à tous, sans sélection, ce qui la rend unique en son genre. Quand je vois des jeunes en difficulté lorsqu’ils sont arrivés au club et de voir aujourd’hui des classements honnorables et la manière dont ils se battent, la je me dis que l’on fait du bon boulot.

Nous jouons à domicile, la difficulté est que justement, le fait d’organiser une telle épreuve nous affaiblis, car l’ensemble des force vives sont mis à contribution. J’utilise les compétences de chacun pour avoir une organisation au top, ce qui diminue notre action auprès des jeunes le jour J.

Je tire mon chapeau (ma casquette) à Christophe Davoine, Daniel Cohen, David Gauvin, Romain Rossillol, Jonathan Croc, Anatole Longin et Gilles Chatelon qui se sont occupés des 42 jeunes de l’ECSEL dans les conditions que l’on connait, sachant que les autres clubs n’avaient, eux qu’une quinzaine maxi à suivre. De plus pour enfoncer le clou, nous n’avions plus d’abris disponibles à utiliser pour notre équipe ! et ce malgré des appels dans notre entourage. C’est un point de progression pour 2017, c’est sûr.

Je tiens à noter que je suis fier de notre équipe, que tous ont fait leur maximum avec de belles perfs. Nous sommes sur le podium depuis la première édition, c’est à noter ! et ça c’est le résultat du travail de tous.

Pour terminer, je tenait à remercier ceux que l’on ne voit pas ou n’entend pas, tous ceux qui ont donné de leur temps, de leur argent pour que cette épreuve existe. Je ne peux tous les citer : MERCI !

0Z4A5720

 

TNJP : Photos des podiums & Classements

Retrouvez les photos de la journée sur la galerie photo

 

0Z4A57230Z4A5693 0Z4A5689 0Z4A5691 0Z4A5692

Copie de Classement Général TNJP 2016-1Copie de Classement Général TNJP 2016-2Copie de Classement Général TNJP 2016-3Copie de Classement Général TNJP 2016-4Copie de Classement Général TNJP 2016-5 Copie de Classement Général TNJP 2016-6Copie de Classement Général TNJP 2016-7Copie de Classement Général TNJP 2016-8 Copie de Classement Général TNJP 2016-9Copie de Classement Général TNJP 2016-10Copie de Classement Général TNJP 2016-11Copie de Classement Général TNJP 2016-12Copie de Classement Général TNJP 2016-13Copie de Classement Général TNJP 2016-14Copie de Classement Général TNJP 2016-15Copie de Classement Général TNJP 2016-17Copie de Classement Général TNJP 2016-18

Copie de Classement Général TNJP 2016-17

Courses des petits de l’ECSEL

SAMEDI 16 avril : GP de ROANNE


 

Samedi 16 avril a eu lieu la course de ROANNE, où l’ECSEL a préservé sa première place du Trophée de la Loire, avant le TNJP.

Résultats:

  • Minime : doublé de Paul André Moral / Pierre Perrodin, Eliote Ponchon 4, Arnaud Vassoille 5, Tristan Brzesicki 14 et Natha, Aguera 23.
  • Benjamin : Achille Davoine 5, Mathis Gauvin 7, Ton Chatelon 8, Martin Pays 10, Mellie Chenel 12
  • Pupille : Mathis Poulard 3, Quentin Forissier 7 , Mathieu Perrodin 11, Jade Chatelon 12
  • Poussin : Mélian Ponchon 1,

 

DIMANCHE 17 avril : L’ECSEL SUR LE PODIUM A LA TETE D’OR


C’est sous un ciel azuréen que les épreuves piste du prix des anciens cyclistes, tenues au vélodrome de la tête d’or de Lyon, ont débuté pour

3 minimes, 2 benjamins, 2 pupilles et 1 poussin(e) de l’Ecsel.

Sur cette piste aux virages relevés, nos jeunes pousses enchaînaient sprints de 60 m et 200m lancé, avant la pause ensoleillée de midi.

Cependant, de rudes averses interrompirent les ardeurs des benjamins et minimes lors des épreuves de la deuxième partie de journée et la course fut stoppée.

 

Malgré ces caprices météo, 3 podiums furent complétés par nos coureurs :

  • Poussin : 1ere fille et 3eme au général Romane COHEN
  • Pupilles : 3ème genéral Mathieu PERRODIN – 1ere fille Camille GAUVIN
  • Minimes : 1er Pierre PERRODIN – 2ème Paul André Moral. Alexis COHEN fait une 7ème place.

 

unnamed

Merci à Daniel Cohen pour la rédaction et Nicolas Perrodin pour les photos.

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén