Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : août 2020

Trophée National des Jeunes sur Piste 2020.

Galerie photos: https://photos.app.goo.gl/Tj9fkUNDNNgDgP817

Même sur une seule journée, en plein mois d’août, et malgré la crise sanitaire actuelle qui sévit, notre Trophée National des Jeunes sur Piste (TNJP) reste une belle épreuve au service du vélo et plus particulièrement des écoles de vélo. Ils étaient 152 présents, issus de 12 clubs, ce jeudi sur le coup des 9h00 à prendre possession du complexe sportif stéphanois de Méons pour en découdre sur les pistes Roger Rivière et Claudius Pitiot. Un nombre satisfaisant et raisonnable. Des poussins/poussines aux minimes, tous y sont allés de leur coup de pédale pour tenter de rapporter le maximum de points à leur équipe. Vitesse, Scratch, Keirin, Poursuite, sans oublier le final inédit avec une course Gravel par équipe, sorte de relais inédit à travers le parc des sports de Méons, ont rythmé cette journée ensoleillée.

Comme dans toutes compétitions, il y a un vainqueur et des placés, car personne n’a perdu, mais ce qui est le plus important, c’est que les enfants se soient fait plaisir et qu’ils ont rendu ce plaisir à leurs entraîneurs – accompagnateurs. En œil expert, Patrick Billet, créateur de ce TNJP, et organisateur hors pair a apprécié. «  Cette 13e édition restera d’un bon niveau. On voit que les équipes travaillent et préparent ce rendez-vous sur piste. On essaye de le faire évoluer et d’apporter des nouveautés comme cette année avec ce relais Gravel. Je retiens aussi qu’au-delà du sportif, ce TNJP créée une bonne relation entre les clubs et que l’on travaille tous dans le même sens pour les enfants ».

Après avoir remercié tous les participants, coureurs, dirigeants, arbitres, familles et accompagnateurs, et tous les bénévoles de l’Ecsel pour le bon déroulement de cette journée, Patrick Billet a demandé une minute de silence à la mémoire de Franck Brzezicki, décédé subitement à l’âge de 47 ans. On se souviendra du dévouement de Franck parmi les bénévoles à l’époque où son fils Tristan participait au TNJP sous nos couleurs.

Après ce moment chargé d’émotion et de tristesse, du camion podium, Robert Poletto, en maître animateur, pouvait délivrer le verdict final de cette 13e édition avec la victoire de l’ECSEL, 9 ans après le dernier succès de 2011, ceci à la grande joie d’Emmanuel Lache, en charge de notre école de vélo.

Tour à tour, les équipes ont reçu au pied du podium, coupe, T-shirt, plaquette et autres bidons sous les crépitements des appareils photos et autres téléphones portables pour immortaliser ce moment.

Parmi les nombreuses personnes présentes, on remerciera les élus de Saint-Etienne Charles Dallara, Jacques Phrommala et Diarra Kané qui se sont prêtés avec grand plaisir au protocole de la remise de tous ces prix.

On remerciera aussi les nombreux éducateurs des différents clubs pour leur état d’esprit, mais aussi Dominique Garde et Guillaume Rousset du Pôle espoirs ainsi que Matthieu Rivory pour les classements, et les nombreux bénévoles.

Incognito, on pouvait aussi croiser le bras en écharpe, suite à sa chute au Tour de Pologne, le professionnel de la Groupama-FDJ, Marc Sarreau, qui avait le déplacement avec l’équipe de Bas Berry pour voir évoluer son fils et ses équipiers. Le TNJP c’est aussi ce mélange des générations et la découverte de futurs talents.

Et depuis 13 ans, notre TNJP a vu passer quelques participants qui ont rejoint le plus haut niveau national, voire mondial comme Clara Copponi (St Antoine la Gavotte Marseille), Marion Borras (Pontcharra), Jade Weil (St Antoine La Gavotte), championne de France route 2019, mais aussi Rayan Helal (C2S Seyssinet Seyssins), ou encore Paul Penhoet (Clamart) qui a rejoint l’équipe continentale Groupama FDJ, et peut-être quelques autres qui nous échappent.

Un bilan général qui ne peut que motiver un peu plus nos troupes pour on l’espère une 14e édition plus « classique ».

Classement général final :
1. Ecsel 5991 pts, 2. Lyon Sprint Evolution 5718, 3. Cusset 5057, 4. Clamart, 5. Guidon Bletteranois, 6. Bas-Berry, 7. Pontcharra, 8. Comité de Haute-Loire, 9. C2S Seyssinet Seyssins, 10. Squadra Saint-Romanaise, 11. Voiron, 12. C/C St Martinois.

Gravel : 1. Ecsel, 2. Lyon SE, 3. Cusset.

Vitesse par équipe : 1. Lyon SE, 2. C2S, 3. Ecsel.

Poursuite par équipe : 1. Cusset, 2. Lyon SE, 3. Ecsel.

Critérium du Dauphiné, a vous de jouer sur le final de l’étape à St.Christo-en-Jarez

Le 12 août lors de la 1er étape Clermont-Ferrand / Saint-Christo-en-Jarez participez à l’animation de Tous à vélo à Saint-Christo-en-Jarez avec Saint-Etienne Métropole associé à l’ECSEL et parcourez les 35 ou 20 derniers kilomètres qu’emprunteront les coureurs professionnels.

Rendez-vous au « stand Saint-Étienne Métropole » dès 12h, place de la liberté, dans le centre du village : une seule obligation, venir à vélo.

L’inscription se fait sur place. Une récompense sera attribuée à chaque participant qui pourront profiter d’un ravitaillement en attendant l’arrivée des coureurs professionnels.

Horaire :
Ouverture et fermeture randonnée : 12h / 14h30 (1er passage de la course à 15h22).

2 parcours possibles :

  • 35 km : Saint-Christo-en-Jarez – L’Hopital – Saint-Romain-en-Jarez – Génilac – Chagnon – Cote de Leymieux – Cellieu – Valfleury – Col de la Gachet – Saint-Chisto-enJarez
    (soit 2 difficultés de 4ème catégorie)
  • 20 km : Saint-Christo en Jarez – L’Hopital – Saint-Romain en Jarez – Col de la Gachet – Saint-Christo en Jarez
    (soit 1 difficulté de 4ème catégorie)

Consignes générales :
Le dossard permet l’accès au circuit final, mais le respect du code de la route est de rigueur. La route est ouverte à la circulation. Arrêt obligatoire des cyclistes au passage de la course (police).

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén