Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : janvier 2022

L’ECSEL entre en piste !

L’ECSEL est un club qui veut offrir à ses licenciés une formation complète alliant cyclisme sur route, sur piste, cyclo-cross et cycle-ball. L’équipe d’éducateurs s’étant étoffée cette année, le club a pu proposer aux jeunes de choisir entre une saison hivernale plutôt axée sur le cyclo-cross ou sur la piste.   Après un superbe TNJP et un championnat AURA sur piste prometteur, certains minimes, cadets, juniors, filles et garçons ont donc décidé de tenter l’expérience.

Maxime Larue, manager général, précise :

« L’activité piste automnale a été une nouveauté au club cette année et un essai. Nous avons voulu répondre à la sensibilité des jeunes. L’apport de nouveaux cadres techniques en l’occurrence ici de Guillaume Mondon ainsi que l’aide des parents, nous a permis de le mettre en place. Ce cycle de formation a permis aux jeunes de rouler sur différentes pistes (Genève, Bourges, Limoges etc), de prendre de l’assurance et d’acquérir de l’expérience. J’espère que ce cursus réalisé sera bénéfique pour les courses pistes locales, régionales voire nationales et plus généralement pour la saison routière. »

Les jeunes « pistards » ont ainsi suivi une préparation et des entraînements spécifiques sous la houlette de Guillaume Mondon avec le soutien de Patrick Billet et la participation active des parents. Le club a la chance d’avoir accès sur Saint Etienne, à la piste Roger Rivière, ce qui permet d’appréhender en douceur cet univers avec une piste peu inclinée. Nos coureurs se sont rapidement pris au jeu. Plusieurs déplacements ont alors été organisés afin de leur faire découvrir les différentes épreuves propres à la piste dans des vélodromes.

Lilian Bruyère revient sur ses premières impressions : « Sur la piste, on ressent des sensations que l’on ne trouve nulle part ailleurs. L’inclinaison des pistes est, au début, impressionnante, mais on y prend vite goût ! Mon meilleur souvenir, c’est les premiers coups de pédales sur un parquet au vélodrome de Genève. »

Parmi les déplacements organisés par le club, on peut retenir :

  • 3 h de Limoges sur le vélodrome Raymond Poulidor (11 décembre 21)
  • équipes engagées :
  • équipe cadette avec Benjamin Pasquet, Lilian Bruyère et Nathan Marcoux : 2ème place au scratch en étant à la lutte pour la victoire tous le long des 3h.
  • équipe mixte avec Camille Gauvin, Tony Billet et Lucas (un coureur de la région qui est venu compléter l’équipe) :  une belle 2ème place dans la catégorie.

Les coureurs sont restés 3 jours sur place pour profiter d’un mini-stage. Lors de la séance « technique sprint », Marc Stallen ancien professionnel (dans l’équipe Agritubel notamment) a pris le temps de passer une partie de la matinée avec les jeunes pour leur parler de son parcours et de son expérience. Il leur a ainsi promulgué de nombreux conseils. Une superbe rencontre pour les jeunes mais également pour les parents.

En plus de la compétition et des entraînements, nos coureurs ont pu visiter Oradour-sur-Glane, (en lien avec leur programme scolaire d’histoire). De quoi allier sport et culture afin de contribuer à la construction personnelle globale des jeunes.

  •  « amitié piste » sur le vélodrome de Bourges (04 décembre 21)

Il s’agissait d’une épreuve Omnium (scratch, élimination, course tempo et course aux points) avec un classement général final. L’omnium est une épreuve officielle et elle est présente dans tous les championnats. C’était une première pour le groupe.

Malgré des hauts et des bas selon les épreuves et quelques petites erreurs, le bilan est encore une fois très positif : Benjamin 6ème , Lilian 8ème et Nathan 9ème et les belles 2ème place de Camille en cadette et Tony en minimes.

Nos coureurs, en plus d’apprendre la gestion d’une journée complète de compétition, ont également pu participer à leur première « américaine ». Le principe d’une course « à l’américaine » est celui d’une course de relais, un coureur de l’équipe étant toujours en course, l’autre réduit sa vitesse en roulant en haut des virages. Les relais se font au cuissard (à la poussée) ou à la volée (la main dans la main). Il faut donc avoir une totale confiance en son partenaire pour gérer ce contact à grande vitesse ! L’appréhension du début avait laissé place à une joie non dissimulée et l’envie d’y retourner à la fin de l’épreuve.

  • GP Fenioux sur le vélodrome de Bourges (18 décembre 21)  

C’était la dernière course de l’année pour notre groupe de jeunes pistards. Grosse compétition avec 125 coureurs inscrits et un plateau très relevé comptant la présence de nombreuses sélections régionales, le gratin de la piste française était présent !

Le bilan sportif est très prometteur avec la première victoire de Camille en cadettes, la deuxième place de Tony en minime et les très belles 6ème, 8ème et 12ème place de Benjamin, Lilian et Nathan.  Nos coureurs font aujourd’hui partie des meilleurs Français sur piste.

Nathan Marcoux dresse un bilan de cet automne : « Au départ ce qui m’a attiré c’est la stratégie et la découverte d’une autre discipline. Les entraînement soutenus et appliqués m’ont fait évolué.

J’appréhendais surtout les compétitions, c’était quelque chose de nouveau pour moi. J’ai bien été accompagné grâce au soutien de Camille, Benj, Lilian, Tony et le coach. Nos parents aussi nous ont bien aidés dans nos déplacements. Bref une belle expérience avec une super ambiance dans le groupe. J’espère que cela va se poursuivre et s’accompagner de bons résultats ! « 

Après 4 mois d’entrainements et de déplacements, Guillaume observe : « La cohésion et l’esprit d’équipe qui animent coureurs et staff ne sont surement pas pour rien dans ces résultats prometteurs. »

Patrick Billet dresse un premier bilan de la formation de ce groupe piste made in ECSEL :

« Selon moi, la piste reste la discipline la plus complète pour la progression du jeune cycliste. Une compétition sur piste peu apporter beaucoup : esprit d’équipe, convivialité, mise en place de stratégies (différentes selon les épreuves) . Au niveau de l’organisation matérielle, le club met à disposition des vélos de piste pour les jeunes, une aide non négligeable qui limite grandement les frais du côté mécanique, et certain(e)s ont déjà fait le choix d’un achat  personnel !

Le hic reste vraiment l’absence d’un vélodrome à St Etienne, … en novembre et surtout décembre, s’entrainer à Méons relève d’une réelle performance psychologique, ce n’est pas neutre et cela montre vraiment la motivation des troupes ! De plus le 1er vélodrome couvert est à 250km, ce qui impose une réelle réflexion sur le calendrier pour bien cibler les compétitions.

Pour 2022, les coureurs doivent tout d’abord penser à la régénération et à la récupération physique et morale. Les prochains objectifs sur piste seront en juin avec les championnats AURA et pourquoi pas des sélections aux championnats de France ou coupes de France pour les juniors et cadets. Le calendrier piste 2022 propose quelques épreuves à Lyon et Heybens, la coupe AURA piste sera aussi le fil conducteur de la saison piste, avec une manche à Méons en septembre.

Coté club, l’idée d’un stage d’entrainement piste à Hyères au printemps est à l’étude pour l’ensemble de nos jeunes de minimes à juniors (la piste constituant un excellent moyen de se préparer et de progresser pour la route), puis ensuite un autre stage de préparation aux objectifs, plus spécifique, pour les jeunes « pistards »… Pour piloter cela, nous avons Guillaume Mondon qui est hyper motivé.

L’objectif est que notre parc de 35 vélos soit utilisé pour nos entrainements hebdomadaires du mardi soir et que tous puissent courir sur les compétitions régionales. 

Nous avons de vrais atouts pour performer avec des jeunes filles et garçons de qualités, pour suivre les traces d’un certain Guillaume Perrot (cyclocross men) multiple champion de France sur Piste ! »

La saison 2022 s’annonce belle et prometteuse !  

Vœux de l’ECSEL 2022

Nous quittons l’année 2021 sans regret pour nous tourner vers 2022 avec la promesse que l’ECSEL contribue à sa mesure à l’édification de ce monde d’après, si attendu.

En effet, dans sa vocation de club formateur, à travers le « savoir rouler», notre club accompagne déjà de futurs citoyens dans l’accès à la pratique de la mobilité douce.

Le développement de l’esprit d’équipe au service de la progression individuelle en permettant à chaque licencié de prendre du plaisir à travers le collectif sont des valeurs fortes inscrites dans le projet associatif rénové, que la nouvelle équipe dirigeante a initié en 2021.

Dans cette période d’incertitude et de morosité, nous souhaitons continuer à nous distinguer en diffusant l’enthousiasme à tous nos membres à travers le partage de notre passion commune. Au moment où les clubs sportifs voient le nombre de leurs licenciés chuter, notre défi de l’année sera de placer tous les nôtres dans la dynamique la plus forte pour les fidéliser à la marque de l’ECSEL’Ence, en particulier les nombreux jeunes qui nous ont rejoint en 2021.

Au nom de toute l’équipe dirigeante, je vous souhaite, outre la nécessaire santé pour affronter la dureté de l’époque, de partager les rêves qui nous animent en cette année où l’ECSEL, après avoir fêté récemment les 30 ans de son existence, s’engage résolument vers l’âge de sa maturité !

MEILLEURS VŒUX 2022

Le président de l’ECSEL Philippe BESSON

Ecole de cyclisme – Trophée National des Jeunes sur Piste
Coupe de France National 1 – Grand Prix de StEtienne.
Montée Kivilev – Course de cote pour tous
Cyclo Cross de Meons
Equipe Juniors
Entrainement Meons le samedi matin

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén