Tristan Montchamp vice-champion de France Junior

Crédit Photo : Olivia Nieto

Tristan a marqué ces championnats de France juniors qui se sont disputés ce samedi à Civaux dans la Vienne. Et pourtant il ne finit que sur la 2e marche du podium, battu par Théo Nonnez de l’Ile de France. Mais sans aucun doute il était le plus fort.

Alors la faute, peut-être à un rayon cassé, qui l’a empêché de donner toute sa puissance lors du sprint à trois.

« Bien sûr que je suis déçu. Sans ce problème de roue et mon frein qui touchait, j’aurai pu, peut-être, m’imposer. Mais ça on ne le saura jamais. J’ai passé la journée pratiquement toujours devant et j’ai attaqué dans la dernière bosse où on s’est retrouvé à trois avec mon équipier du Pôle Quentin Grolleau qui a fait lui aussi un gros boulot, alors que Théo Nonnez ne prenait pas de relais. Avec un peu de recul j’apprécie cette deuxième place car depuis deux mois je ne marchais pas très bien et ce samedi j’avais de superbes jambes et des sensations comme jamais. »

monchamp_arrivée

En spectateur avisé, Romain Faussurier a apprécié : « Tristan a fait une course superbe. Sans sa casse, il pouvait gagner. Vu ce qu’il a fait, il en gagnera des belles »

Soulignons que Théo Nonnez et Tristan ne sont que juniors première année.

Classement : 1. Théo Nonnez (AC Parisis, Ile de France), 2. Tristan Montchamp (Ecsel, Rhône-Alpes, Pôle espoirs), 3. Quentin Grolleau (La Pomme Marseille, Provence, Pôle espoirs) à 3 ».

 

Romain Faussurier 15e


La sélection Rhône-Alpes a fait une belle prestation collective avec à la clé la 2e place de Benoît Cosnefroy (Chambéry) qui termine à 14 secondes du tout nouveau champion national de la catégorie, Paul Ourselin (Vendée U, Pays de la Loire).

Dès le premier tour, une échappée est partie. Notre coureur, Romain Faussurier, avait décidé d’attendre le final de la course pour tenter quelque chose.

Il nous raconte :  » à 45 km de l’arrivé avec le comité RA on a décidé de faire un coup de bordures ce qui a éliminé beaucoup de concurrents. Ensuite à 8km de l’arrivé je réussi à prendre un contre derrière les 7 hommes de têtes. « 

Romain termine donc 15e à 48 secondes : « J’arrive dans le groupe pour la 9e place, malheureusement je déraille, mais 9e ou 15e, cela ne change pas grand-chose. Je suis quand même un peu déçu car le top 10 etait jouable mais content d’être à ce niveau là dans le final. On a fait une belle course d’équipe puisque les dix coureurs Rhônalpins ont toujours été présents. »

 

faussurier_france
Crédit Photo : Kim Caritoux