Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : juin 2014 Page 1 of 3

Championnat de France : l’Armée de Terre sort victorieuse

Sur un Championnat de France, tout est possible et chaque coureur, chaque équipe peut se mettre à rêver du maillot tricolore et de la marseillaise résonnant sur le podium devant un public chaleureux et fier de supporter ces coureurs qui font le spectacle avec l’espoir de franchir la ligne en premier.

Mais si les surprises sont nombreuses dans le sport, il ne faut pas penser qu’un Championnat est une loterie et qu’il récompensera n’importe lequel des coureurs au départ. Nous en avons eu la démonstration samedi matin avec la présence de trois hommes forts sur le podium de ces championnats de France amateurs, qui sont dans les plus grosses structures amateurs que l’on retrouve en DN1.

Un groupe de costauds en tête de course

10440719_10203396944398430_9165134107199836989_n

Jean Lesèche

Avec un départ aux aurores sur le coup des 8h 45 pour le fictif, ce sont les plus réveillés qui réussirent à s’extirper du peloton pour un long baroud en tête de course. Dans ce groupe, on ne compte que des valeurs surs avec l’ancien champion du monde juniors Olivier Le Gac (BIC 2000), le champion du monde sur piste Thomas Boudat (Vendée U) ou encore le rapide coureur de Dijon, Melvin Rullière.

A l’amorce du derniers tiers de course, l’allure est relancée derrière, et l’on peut voir du côté du Team beaucoup de mouvements de la part de Guillaume Bonnet qui tente avec quelques coureurs de faire la jonction à l’avant. Au contraire, l’accélération du peloton condamnera Mickaël Brun, Jean Lesèche et Bastien Ruffinengo pour le Team.

Guyot et Mainard tiennent tête au peloton jusqu’au bout

10455366_10203142767023833_1004175045132893543_n

Guillaume Bonnet (crédit photo @ Leslie Corbel)

Si certains ont réussi à faire la jonction avec le devant de la course, ce n’est pas le cas de Guillaume qui se retrouve toujours dans le peloton en compagnie d’Adrien Bonnefoy,  Xavier Brun et Pierre Comet. Yann Guyot de l’Armée de Terre et Jérôme Mainard du CR4C Roanne font le forcing pour distancer leur compagnons de fugue. Entre eux, l’entente est quasi-parfaite et ils vont réussir à tenir en respect le groupe de contre ainsi que le peloton pour se jouer la victoire. Dans un sprint à deux, Yann Guyot est plus fort et devient le Champion de France sur route amateurs 2014.

A l’inverse des deux coureurs de tête, le groupe de contre va se faire rattraper par le gros du peloton  qui ne se jouera pourtant pas le dernière place sur le podium puisqu’Anthony Turgis en opportuniste trompe la vigilance du peloton pour terminer 3°. On ne retrouve que 2 coureurs du Team dans le peloton avec Xavier Brun 42° et Adrien Bonnefoy 102°. Offensifs mais un peu courts dans le final, Pierre Comet et Guillaume Bonnet prennent respectivement la 130° et 131° place à 5′.

Un Championnat de France en demi-teinte pour l’équipe qui se tourne désormais vers les échéances les plus importantes de sa saison avec les deux dernières Coupe de France, sur le Trophée des Champions le 19 juillet et le circuit du Viaduc le 10 aout.

Les autres résultats du Week-end :

Vendredi 27 Juin, Nocturne de Cusset (03) : Yoann Tiberio 19°

Les Avenières : En attente des résultats de Pierre Challemet et Guillaume Conti

Yoann Tiberio à Cusset (crédit photo @ Daniel Morlevat)

Victoire de Tristan Montchamp sur le Tour du Cantal Cadets !

Les victoires appellent les victoires ! 

Si effectivement les victoires se sont enchaînées avec celle de Damien Fabre, et le succès de nos cadets sur les routes du Cantal par l’intermédiaire de Tristan, on pourrait penser que le parallèle entre les deux courses s’arrête là du fait que ce n’est pas la première victoire de la saison pour les cadets, ni pour Tristan d’ailleurs qui avait déjà levé les bras à  deux reprises cette saison.

Mais ce qui a marqué les observateurs dans les deux courses fut l’esprit collectif et le dévouement les uns aux autres qui règne dans nos équipes. Pour nos cadets, l’important réside dans cet état d’esprit où chacun donne plus d’importance à l’équipe qu’à sa propre performance, pour, une fois la ligne d’arrivée franchie, pouvoir savourer la victoire du club quelque soit le copain de l’équipe qui l’a emportée.

IMAG0106

Tristan à l’arrivée !

11 stéphanois au départ, ce n’est pas de foot qu’on parle mais bien de cyclisme !

Le départ donné, nos coureurs, bien placés ne se firent pas attendre pour marquer des points dans la perspective du maillot des sprints, avec Thibaut Fouilloux très bien emmené par Tristan  Montchamp. Puis dans un deuxième temps pour le maillot de meilleur grimpeur avec Thibaut Gagnaire, toujours accompagné de Tristan, très offensif depuis le début de cette étape.

A mi-course, cinq de nos coureurs sont encore à l’avant : Tristan, Antoine Fernandes, Ugo Clareton, Valentin Garnier et Thibaut Gagnaire. Malgré une petite défaillance de Tristan dans un GPM, il fut ramené par Antoine, ce qui démontre cette belle solidarité qui existe entre  nos coureurs. Ce dernier, après être revenu aux avant postes, attaquait pour rejoindre l’homme de tête, ils prirent rapidement 30 secondes et pouvaient compter sur les coureurs de l’Ecsel qui, derrière, ralentissaient la progression du groupe, ayant totalement confiance en la capacité de Tristan à remporter l’étape.

Tristan avec le maillot bleu de meilleur cadet 1 !

Et ils eurent raison puisque Tristan lâche effectivement son compagnon d’échappée à 5 kilomètres de l’arrivée pour s’offrir une victoire en solitaire avec 37 secondes d’avance sur le deuxième. 

Thibaut Gagnaire loupe de peu le top 10 mais finit tout de même avec ce qu’il reste du premier  peloton tandis qu’Ugo et Valentin arrivent dans un deuxième peloton légèrement distancé, respectivement en 15° et 16° position. Antoine Fernandes finit à la 24° place après son dévouement remarqué et apprécié durant la course pour ses coéquipiers.

Un peu plus loin dans le classement on retrouve Kevin Poyet, Grégoire Couriol, Anthony Achard, Jean Maroun Besson, Thibaut Fouilloux et Hugo Di Liberto victime d’une chute en début de course.

Tous auront grandement contribué sur cette étape à la réussite du club qui est très fier d’eux !

Un grand merci à Patrice Gagnaire et aux autres accompagnateurs qui ont également une part à tenir importante dans le succès des jeunes !

IMAG0120

Tristan Montchamp sur le podium (avec son beau maillot bleu)

 

 

Corbas : Andy Montchamp à terre

Alors que son frère remportait la 3° étape du Tour du Cantal, Andy ne connaissait pas la même réussite en minimes sur la course de Corbas. Victime d’un déchaussement lors de l’épreuve des sprints, il se retrouva à terre lors de l’emballage final de la course sur route. Si il ne semble y avoir rien de grave, Andy n’a pour autant pas pu franchir la ligne d’arrivée.

Damien Fabre vainqueur à Riorges ! Christopher Danière 2° en Pass

Enfin, c’est ce qu’ont du se dire Damien, Landry, Luc et Jérémie dimanche à Riorges, près de Roanne, après le succès du premier cité venant parachever une magnifique course collective…..

DSCF8126

L’arrivée de Damien !

Riorges : Damien Fabre-Landry Mézange, un duo qui fonctionne !

Il n’y avait pas de raison que ça ne sourit pas à un moment ou à un autre de la saison pour notre équipe 2-3-J. Et peut-être même que cette victoire a une saveur particulière puisque nos coureurs l’ont attendu un long moment.

Car si cette victoire n’arrive que fin juin, ils auront tourné autour avec 4 podiums et de nombreux top 10 depuis le début de saison prouvant que si les jambes étaient là, la conclusion, elle, se faisait attendre.

Peut être aussi que la deuxième place à Sorbiers la semaine dernière de Landry a ouvert la voie à son pote, car cette équipe est avant tout une bonne bande de copains où les plus aguerris aident du mieux qu’ils peuvent les plus jeunes.

DSCF8088

Landry attentif à empêcher tout retour sur Damien, seul à l’avant !

A Riorges, dès le départ donné, Landry suivait une attaque du roannais Valentin Deverchère. A deux, ils ne purent que très peu de temps résister au retour du peloton, secouait alors par Damien qui en fin tacticien déclencha la bonne échappée composée de 5 autres coureurs dont Arnaud Bouchet (Bourg en Bresse) et Rémi Ladret (Marcigny). Derrière, le peloton se voit très rapidement relégué à plus d’une minute mais Landry, attentif, réussit à prendre le contre qui se forma avec les présences notamment de Romain Guillot (V.C Caladois) et du champion de la Loire 2° catégorie Martial Barbezat (V.C Roannais).

A l’avant, Damien plus fort que ses compagnons d’échappée ne se privait pas pour remporter les différentes primes données au passage sur la ligne alors que derrière, le contre revenait dangereusement pour finalement faire la jonction avec les hommes de tête à moins de 15 kilomètres de l’arrivée. Dès le regroupement effectué, Landry plaçait une banderille avec Bouchet, le solide rouleur de Bourg en Bresse, suivis de Damien qui savait très bien qu’à deux contre un à l’avant, les chances de victoires se multipliaient pour eux.

DSCF8131

Damien qui raconte sa course au micro du speaker.

Damien porte alors l’offensive décisive, augmentant son avance jusqu’au bout pour s’offrir cette belle victoire qui lui permet de rejoindre la 1° catégorie. De son côté, Landry qui ne relayait évidemment pas le coureur qui l’accompagnait se fit rattraper par le reste du groupe. Sautant dans la roue de ses adversaires pour annihiler toute tentatives de relance, il prend finalement la 5° place. Luc Dury termine dans le peloton qui arrive pour la 13° place tandis que Jérémie Bellanca aura souffert en ne pouvant suivre le rythme de ce peloton. Mais le plus important pour tous aujourd’hui, c’est que  l’équipe a gagné pour un bonheur et une joie partagés, enfin….

 

Pass : Cristopher Danière et Kenishi Akitsu aux avant-postes

Si on a évoqué  la réussite du tandem Fabre-Mézange, un autre duo de l’Ecsel a bien failli frapper sur les routes ensoleillées de Riorges. En effet, Christopher et Kenishi, tous les deux bien en jambes n’ont eu aucune difficulté à prendre la bonne échappée d’une petite dizaine de coureurs qui allait se jouer la victoire. Mais Christopher, un peu trop pressé d’en découdre lançait le sprint final de trop loin et se fit remonter et dépasser dans les derniers mètres par un coureur du V.C Roannais. Kenishi termine dans les 10 premiers.

Corbas (2-3-J) : Pierre Challemet 4° au sprint

La veille, Pierre s’était rendu sur la nocturne corbassienne. Seul, il ne pouvait évidemment pas prendre tous les coups qui se formaient au fil des tours d’un circuit toujours autant apprécié par les coureurs qui profitent d’une large et belle route où les spectateurs viennent se masser en nombre, pour encourager les coureurs tout en profitant d’un concert, fête de la musique oblige en ce 21 juin.

Alors qu’on pensait l’échappée définitivement hors de portée du peloton, celle-ci fut reprise in-extremis. C’est donc par un sprint massif que se conclut la nocturne de Corbas où Pierre réussit à s’octroyer une belle 4° place, ne pouvant empêcher une victoire nette et sans bavure de Maxime Chappe, sociétaire de Charvieu-Chavagneux.

 

Dans la course Pass qui se termina également par un sprint massif , Philippe Pradier termine 58° et Kenishi Akitsu 60°.

 

Tour du Minervois-Tour des Corbières :

Dans le sud, Nicolas Louis a réalisé lui aussi un bon week-end en courant à l’avant sur les deux courses disputées dans l’Aude. Le samedi, sur le Tour du Minervois, il intègre la bonne échappée, mais en dépit de bonnes sensations sur tout le début de course, il sera victime d’un coup de chaud qui l’empêchera de disputer avec tous ses moyens la victoire à ses adversaires. Il termine donc 8°.

Le lendemain, sur le Tour des Corbières, il prend encore la bonne échappée de 20 coureurs. Malheureusement, les efforts de la veille pesait encore dans l’organisme et il ne put faire mieux que 20°. Pas récompensé de tous ses efforts du week-end, Nicolas devrait garder ce tempérament offensif pour rester dans la bonne dynamique que vient de lancer Damien.

Dans son sud natal, Nicolas Louis

 

 

Félix Delolme 4° sur les Championnats Rhône Alpes de VTT, Benoit Bessières 3° en Espoirs du Marathon Roc des Alpes, Landry Mezange dans les 10 premiers sur le Grand Prix de la Trinité

Avec l’organisation du Grand Prix de Sorbiers et le déplacement du Team Probikeshop Saint Étienne Loire sur la 6° manche de la Coupe de France sans compter  les 2 victoires à Saint Martin en Haut et les jolies performances de nos cadets avec l’équipe de la Loire sur la piste , il y avait énormément de choses à décrypter toute cette semaine.

Et bien que le VTT n’est pas la spécialité prioritaire du club, nous ne voulions surtout pas occulter les résultats de nos représentants dans les sous-bois.

A commencer par celui qui n’arrête plus d’impressionner en la personne de Félix Delolme, qui a pris la 4° place du classement seniors sur le Championnat Rhône Alpes de Cross-country qui se disputait à Saint Romain en Gal, tout près de Vienne . Il est devancé au classement par Jonathan Galante (Creuse Oxygène), Alexis Paris (C2S), et Émilien Mourier (Creuse Oxygène).

Mais il finit 2° Rhône Alpin puisqu’il a été battu par deux coureurs de Creuse Oxygène, sociétaires du comité du Limousin. Un résultat qui doit rassurer Félix (s’il en avait encore besoin) avant de défendre sa place de leader sur la dernière manche de la Coupe Rhône Alpes.

De son côté, Benoit Bessières, qui pratique et s’illustre de plus en plus en VTT a bouclé le marathon du Roc des Alpes (80 km-3400 mètres de dénivelé) à la 13° place du classement scratch. Mais il monte sur la troisième marche du podium chez les espoirs. Il est ce week-end présent sur le Tour des Alpes de Haute Provence en 2° catégorie mais sur le bitume cette fois-ci.

 

Durant la semaine, certains coureurs du club se sont quant  à eux rendus dans le limousin pour y disputer les très populaires nocturnes de la Trinité à Guéret mercredi et de Beaublanc à Limoges jeudi.

Sur le Grand Prix de la Trinité qui accueillait un invité de prestige pour l’occasion avec la présence du très apprécié Raymond Poulidor, ô combien grand Champion surnommé amicalement par la France entière Poupou. On ne sait pas si c’est sa présence qui est venue agacer le ciel, mais ce qui est certain, c’est que la météo n’allait pas rendre la tâche facile pour les coureurs, du moins ceux qui restaient, la grêle et la pluie ayant eu raison de nombre d’entre eux, c’est un petite trentaine de coureurs qui s’élançait sur la course amputée de quelques tours en raison de conditions climatiques, on l’a dit, véritablement désastreuses.  Mickaël Brun et Landry Mézange, pas les moins à l’aise dans ces conditions devront tout de même laisser partir les trois hommes forts qui se disputeront la victoire. A ce petit jeu, c’est le coureur de l’Armée de Terre, David Menut qui l’emporte en solitaire devant Mickaël Guichard (U.C Felletin) et Loïc Herbreteau (C.C Marmande 47). Landry présent dans le contre ne pourra prendre que la 10° place après un sprint raté. Mickaël termine 12° à un tour.

Le lendemain, Landry et Eddy Beranger sont allés à Limoges pour la nocturne du Boulevard de Beaublanc. Si la forme était bien présente pour les deux acolytes, la réussite n’aura pas voulu sourire et aucun des deux coureurs de l’Ecsel ne prendra le bon coup d’une dizaine de coureurs. Arrivés dans le groupe de contre, ils devront se satisfaire d’accessit avec la 13° place pour Landry et la 17° pour Eddy.

Cadets : la Loire reste en tête de l’Inter région, Tristan 2° à Saint Martin en Haut

samedi 14 juin : 3° Manche Inter-région à Eybens

Ugo Clareton, Tristan Montchamp et Thibault Fouilloux brillent sur la piste avec le comité de la Loire !

Hier, nos 3 coureurs accompagnés du pélussinois Anthony Jullien ont pris une très belle 2° place sur la 3° manche Inter Région disputée sur piste dans l’enceinte du vélodrome d’Eybens. Grâce à cette place, la Loire conforte encore un peu plus son avance en tête du général alors qu’il ne reste plus qu’une seule manche à Antibes.

L’équipe de la Loire entouré de Patrick (à gauche) et Cédric (à droite)

Une deuxième place sur cette manche acquise en partie grâce à des épreuves par équipes que les coureurs de la Loire ont maitrisé comme rarement cela s’est vu dans le comité sur une Inter-région. Alors qu’il s’agissait il y a encore quelques années du point faible de la Loire au point d’être l’épreuve la plus redoutée  de notre CTD Cédric Bonnefoy, elle maintenant devenue un avantage et une force supplémentaire puisque les coureurs ligériens assurent encore et toujours sur la route.

L’équipe au départ de la poursuite par équipes

Résultats des épreuves par équipes :


-Kilomètre lancé: 2ème en 1’06 »961 (T. FOUILLOUX, T. MONTCHAMP, A. JULLIEN)

-Poursuite par équipe: 4ème en 3’55 »384 (T. MONTCHAMP, U. CLARETON, T. FOUILLOUX, A. JULLIEN)

-Vitesse par équipe: 2ème en 55 »031 (T. FOUILLOUX, U. CLARETON, A. JULLIEN) 

Individuellement, pour le club, on peut souligner la belle victoire de Tristan qui représentait la Loire sur le scratch. Dans la course aux points, Ugo est un petit peu passé au travers en terminant 10° alors qu’il aurait pu espérer mieux quand on connait ses qualités sur une piste.

Toutes ces performances n’auraient pas été possibles sans le travail en amont réalisé par Cédric Bonnefoy (CTD de la Loire) et Matthieu Rivory avec la mise en place tous les mardis soir d’ entrainements sur la piste de Méons.
Sans oublier de remercier Aurélie, la femme de Cédric ainsi que Patrick Billet pour l’encadrement apporté durant cette manche. Une manche qui prouve au comité de la Loire qu’il est devenu à force de travail et de persévérance l’un des plus compétitifs sur piste de la région sud-est. La qualification du comité pour la coupe de France sur piste à Bourges le 27-28 septembre est en tout cas amplement méritée, pour les coureurs comme pour le staff qui les accompagne sur chaque rendez-vous !

 

dimanche 15 juin : Prix de Saint Martin en Haut

Tristan Montchamp et Valentin Garnier parmi les cadors !

Le lendemain, c’est au nombre de 11 que nos cadets ont pris la direction de Saint Martin en Haut pour y disputer une course usante et parsemée de difficultés à travers les coteaux des Monts du Lyonnais.

Encore une fois, on a pu remarquer le bel état d’esprit qui règne chez ces jeunes et qui amène à une grande force collective. Une force qui ne suffira malheureusement pas à gagner la course puisque c’est le pensionnaire du pole de Saint Étienne mais licencié au C.C.Chatillon dans l’Ain, Maxime Jarnet, qui l’emporte imposant sa pointe de vitesse à ses quatre compagnons de fugue dont deux coureurs du club, Tristan et Valentin, qui après avoir maintes fois essayé de se débarrasser de leurs adversaires (Maxime Jarnet, Anthony Jullien de Pélussin et Emile Brenans de Bourg en Bresse) ne purent empêcher cette arrivée au sprint dans laquellle Tristan s’en sort le mieux en prenant la 2° place devant le champion de la Loire Anthony Jullien. Valentin prend la 5° place.

Derrière Ugo, tout près de la tête de course s’en va chercher la 6° place à 22″ pour compléter le beau tir groupé de l’Ecsel dans les 10 premiers. Thibault Gagnaire démontre encore de belles prédispositions sur les courses les plus difficiles en prenant la 12° place à 2’43. Antoine Fernandes termine un peu plus loin en 18° position à 4’06. Derrière, on retrouve Kévin Poyet (24°), Grégoire Couriol (26°), Hugo Di-Liberto (28°), Anthony Achard (31°). C’est en revanche plus compliqué pour Thibault Fouilloux (qui n’a peut être pas totalement récupéré des efforts de la veille sur piste) et William Achard qui termine à plus d’un tour.

On connaissait les frères Brun, place aux frères Poulard avec Mathis et Robin !

Les plus jeunes étaient également du côté de Saint Martin en Haut avec deux podiums à la clé pour Robin en benjamins et Mathis chez les poussins.

Minimes : Julien Flachon 11° (11 des sprints, 10 de la course) ; Andy Montchamp 24° (28 des sprints , 20 de la course).

Benjamins : Victoire de Robin Poulard grâce à une belle régularité qui lui permet d’être le seul coureur à monter sur le podium des 2 épreuves (3° des sprints, 3° de la course) ; Alban Di Liberto 29° (29 sur les 2 épreuves).

Poussins : Mathis Poulard 3° (1° des sprints, 5 de la course).

En pass, victoire d’Émilien Bontemps qui a écrasé la course en reléguant son dauphin à 2′ environ. Les autres étant bien plus loin puisque le troisième de la course finit à plus de 6 minutes. Bel exploit d’Émilien qui conclut ce beau week-end pour le club qui comptabilise sur ces deux journées 7 podiums dont 2 victoires.

 

 

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén