Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : juin 2018 Page 1 of 2

Championnats Auvergne-Rhône-Alpes de l’avenir

Crédit : Sylvie RATTALINO

Le championnat régional est toujours un objectif très important de la saison des jeunes cyclistes. Le championnat de France étant soumis à d’exigeantes sélections, le “régional” est l’épreuve la plus relevée de l’année pour beaucoup. C’est donc en nombre que les stéphanois sont venus affronter le circuit de Cordelle (42).

D’abord en cadet, ce sont 3 des plus impliqués de la catégorie qui prenaient le départ : Robin POULARD, Paul André MORAL et Alexis COHEN dans un peloton de plus de 160 coureurs. Si la forme était un peu juste pour suivre les meilleurs dans la bonne échappée, la concentration restait de mise et le rythme ne s’est guère relâché au sein d’un peloton lancé à vive allure, sur un circuit exigeant. Les jeunes cadets, encadrés les mercredis par Dominique GARDE, sont tous allés au bout de leur course.

CLASSEMENT DE L’ECSEL :

Alexis COHEN 64ème

Paul André MORAL 82ème

Robin POULARD 104ème

Ensuite en junior, c’est Arthur DAVOINE qui remettait son maillot de champion en jeu. Le champion sortant peut compter sur une solide équipe à ses côtés et en aura forcément besoin face à des équipes comme le VC Vaulx-en-Velin ou au VC Annemasse. Andy MONTCHAMP obtient la meilleure performance des juniors en décrochant une belle 6ème place. Le VCVV a su gérer la course d’une main de maître pour remporter le titre qui quitte donc l’armoire de l’ECSEL jusqu’à l’an prochain.

CLASSEMENT DE L’ECSEL :

Andy MONTCHAMP 6ème

Julien FLACHON 29ème

Arthur DAVOINE 34ème

Francis CAILLAUD

Pierre Antoine VASSAL 57ème

LOïC CHALAYE 60ème

Quentin CHENEL 61ème

Loris KIZIRIAN 62ème.

Répétition générale pour la DN1

En cette fin du mois de juin, il n’y a pas que les bacheliers qui soient dans les ultimes préparation avant la date butoir, l’échéance. Les coureurs de l’équipe DN1 sont également en train de peaufiner leur forme avant les prochains objectifs : le championnat de France amateur, le Tour du Pays Roannais, le Tour de Côte d’Or et la Coupe de France DN1 à l’étoile d’or.

C’est donc sur le redouté Tour Nivernais-Morvan qu’un premier front est allé parfaire sa condition. Avec ses 5 étapes longues et difficiles, c’est la course la plus longue de la saison. Face à des adversaires également venus s’aiguiser en vue des championnats à venir, les stéphanois ont eu un plateau de choix face à eux.

Handicapés par le forfait à la dernière minute de Jaakko HANNINEN, l’équipe terminera 13e du contre-la-montre par équipe. Dans le ventre mou de la course sur les premières étapes, l’équipe n’a pourtant pas démérité comme le prouve l’offensive de Louis RICHARD lors de la dernière journée, qui a tout tenté pour renverser le classement général.

CLASSEMENT DE L’ECSEL :

Louis RICHARD 18ème

Romain ROSIER 23ème

Ugo CLARETON 57ème

Un autre front s’est aligné sur le Circuit des Vignes de Marigny-Brizay (86). Face à la concurrence acerbe de l’équipe Vendée U, venue tant en forme qu’en nombre, il faudra que Sandy DUJARDIN fasse parler sa pointe de vitesse pour régler un groupe de chasse au terme des 130kms de course pour que les stéphanois se fassent une place. L’essentiel était de maintenir du rythme à quelques jours des grands objectifs et de faire tourner un effectif qui a déjà beaucoup sollicité des coureurs comme Maxime JARNET ou Sandy DUJARDIN.

CLASSEMENT DE L’ECSEL :

Sandy DUJARDIN 11ème

Luc DURY 19ème

Maxime JARNET 32ème

Frédéric FISCHER 61ème

Le championnat de France qui commencera avec Louis RICHARD et l’épreuve du contre-la-montre. Le rouleur pourra se confronter aux professionnels spécialistes de la discipline puisqu’il disputeront une épreuve commune.

Vendredi démarrera le Tour du Pays Roannais sur le port de Roanne (42) et fait figure de monument du cyclisme local. Les 3 étapes traverseront les côtes Roannaises seront à (re)vivre grâce au reportage photo de Philippe PRADIER, photographe du club. Le lien de sa galerie sera à retrouver sur nos réseaux et sur le site.

Quant au championnat de France amateur, il s’élancera samedi matin (8h15) pour 168kms de course autour de Mantes-la-Jolie (78).

Les 2-3-J remporte le Tour Vallée Ouest Creuse dans l’euphorie

Alexis RELIAUD, Thibaut GAGNAIRE, Arnaud BOUDRAS, Florian MARQUET, Andy MONTCHAMP et Guillaume ROUSSET composaient l’équipe stéphanoise au départ de l’ancien Tour du Pays Sostranien.

Venu avec de l’ambition, l’ECSEL a imprimé le ton dès la première étape en réalisant une performance collectivement excellente, en étant toujours présente à l’avant. A ce jeu, c’est Thibaut GAGNAIRE qui sera le plus récompensé puisqu’il prendra la deuxième place de la première étape. Avec une victoire lors du contre-la-montre par équipe, une victoire au classement général pour Thibaut ainsi que le prix du meilleur grimpeurs, l’équipe signera une fin de course fantastique. Pour parachever ce succès total, le tir groupé a permis remporté le classement général par équipe. Le vainqueur heureux n’oublie pas de féliciter le travail du collectif :
“Toute l’équipe a été parfaite tout le weekend ! Depuis le début de l’année, nous avons déjà travaillé plus de 10 fois l’exercice du chrono par équipe, c’était un gros atout et c’est une belle récompense que de convertir ce travail par une victoire.”
Après la multipôle de Berre et le Tour d’Issoire et ses côteaux, l’équipe réserve s’impose enfin sur une course par étape. De bon augure pour le Tour Loire-Pilat 2018, qui se déroulera autour de la cité stéphanoise et où les jeunes voudront brillé sur des routes qu’ils connaissent par coeur.

De la Bretagne au Beaujolais, l’ECSEL performe partout

La sportBreizh reçue 5/5

Ce weekend se tenait la 5e manche de la Coupe de France avec la mythique SportBreizh et ses chemins de terre surplombants la côte Bretonnes. Dès le premier jour et le contre-la-montre, l’équipe a donné le ton en glissant Louis RICHARD et Florian DUMOURIER dans les points. Sur les étapes 2 et 3, Florian DUMOURIER encore lui, Maxime JARNET et Jaako HANNINEN maintiennent l’excellente cadence en marquant eux aussi les précieux points pour le général de la Coupe de France. Mais les conditions météorologiques, fidèles aux plus vieux clichés bretons, coûtent de l’énergie à nos stéphanois déjà éprouvés à mi-course, il a donc fallu compter sur les qualités de nos cyclocrossmen pour dompter le crachin puisque Sandy DUJARDIN et Maxime JARNET sont respectivement 8 et 9e de la dernière étape.

Au classement général, Florian DUMOURIER termine 13e grâce à une grande régularité. Le capitaine de route analyse le weekend avec lucidité : “l’équipe a été solide tout le week-end, chacun réussi à apporter lors de chaque étape. On regrette quand même l’incident mécanique de Louis [RICHARD] dans un mauvais moment qui lui fait perdre son top 20 au général voir le top 10 !”.

Classement général final : 1. Flavien Dassonville (Nogent sur Oise), 13. Florian Dumourier à 1’52, 26. Sandy Dujardin à 2’46, 28. Jaakko Hanninen à 2’51, 30. Maxime Jarnet à 3’04, 46. Louis Richard à 8’40.

Classement de la coupe de France : 1. CR4C Roanne 230 points, 10. Creuse Oxygène 79, 11. Côtes d’Armor 74, 12. EC Saint-Etienne Loire 73, 13. Team Pro Immo Nicolas Roux 62, 14. Pays de Loudéac 61.

La prochaine manche aura lieu le 15 juillet à l’occasion de « Entre Brenne et Montmorillonnais »

Les classiques de Nandax et de Liergues pour les grimpeurs

Si la SportBreizh est un épreuve qui demande force et technique, les grimpeurs n’était pas en reste ce weekend puisqu’ils ont pu enchaîner deux des plus difficiles épreuves du calendrier régional : les traditionnels grands prix de Nandax (42) et de Liergues (69). Samedi à Nandax, c’est une équipe résolument offensive qui s’est battue avec ses armes pour défendre les couleurs stéphanoises en terre roannaise. C’est Ugo CLARETON qui sera récompensé en prenant la 3e place, tandis que Luc DURY termine 20e.

Credit : JC Comby

Le lendemain dans les vignes Beaujolaises, les jambes furent difficiles à retrouver après les gros efforts de la veille. Heureusement, Léo BOILEAU parviendra à accrocher l’échappée du jour (16e) tandis que Romain ROSIER ne le rejoindra qu’en fin de course (17e).

Tour du Beaujolais : ivre de bonheur !

La DN1 a vécu un weekend de rêve sur ce 27e tour du Beaujolais.

Une fois n’est pas coutume, Xavier BRUN, capitaine de route stéphanois pendant plus de 10 ans, jouera, sur cette épreuve, le rôle de directeur sportif et viendra apporter son expérience à un groupe jeune. Le partage de valeur ne peut être qu’optimal lorsque les anciennes gloires du club prennent sous leur ailes des coureurs qui ont soif d’apprendre.

Dès la première étape, ce sont les habituels leaders de l’équipe qui ont pris en main la course et ont porté haut les couleurs de l’ECSEL. Face à un peloton de très haut niveau, Florian DUMOURIER et Jaakko HANNINEN sont parvenus à s’accrocher aux avants-postes pour faire la course en tête. Si le toujours très généreux Florian DUMOURIER paiera les efforts consentis à la bataille pour le maillot vert la fin de course venue, Jaakko HANNINEN ira disputer la victoire finale à Geoffrey BOUCHARD, Arnaud PFRIMMER et Adrien GUILLONNET. Le finlandais prendra la 4e place de l’étape mais ne cède pas une seconde au vainqueur du jour.

Photo Elise Chaveau

Le lendemain matin, l’équipe décide de la jouer “soft” sur la première étape de la journée à Saint-Georges-de-Reneins (69) mais le malin Sandy DUJARDIN parvient à accrocher avec ses qualités de vitesse une belle 14e place, premier point positif de la journée.

Le feu d’artifice n’éclata qu’à partir de l’après-midi lorsque les favoris tentent de se départager pour le classement général. Maxime JARNET, un coureur battu la veille par l’échappée victorieuse dont faisait parti Jaakko HANNINEN, se met à la planche pour replacer à l’avant de la course son coéquipier lorsque la bataille faisait rage. Opportuniste malgré ses efforts, il profite de ses largeurs au classement général pour s’échapper à quelques mètres de l’arrivée avec Nicolas PRODHOMME (Chambéry CF) et réussi un sprint parfait. Dans ce mano à mano final, Jaakko HANNINEN remonte à la deuxième place au classement général et remporte le maillot blanc de meilleur jeune. Florian DUMOURIER conserve aussi à l’issu de cette étape son maillot vert. L’équipe est également deuxième du classement général par équipe.

Maxime JARNET ne cache pas son bonheur de voir toute son équipe performée de la sorte : “J’étais tellement sous pression que j’ai tout donné. J’ai senti qu’il me remontait mais je n’ai pas relâché mon effort. Ca l’a fait et je suis super content. C’est une super journée avec la victoire d’étape et la 2e place de Jaakko au général (derrière Geoffrey Bouchard, NDLR). Nous avons fait une super course. On reviendra l’an prochain pour gagner le général !

Son analyse est à retrouver en intégralité sur le site directvelo : https://www.directvelo.com/actualite/66862/maxime-jarnet-on-reviendra

Ce succès absolument total est une récompense pour le travail quotidien et l’investissement de tout un club et de tout un staff, en particulier celui des directeurs sportifs, Maxime LARUE et Cyril DESSEL qui depuis le début de saison encouragent leurs coureurs à prendre les devants pour obtenir de telles récompenses sportives. Vivement la suite !

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén