Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : mai 2015 Page 1 of 3

Dans la roue de Thibaut Fouilloux

Club multidisciplinaire, l’ECSEL met un point d’honneur à former des jeunes sur la route, en cyclo cross, sur la piste mais aussi en cycle balle! Si les routiers sont souvent à l’honneur, c’est aujourd’hui un jeune pistard que nous allons mettre en avant. Elève du côté de Tezenas du Montcel et pensionnaire du Pole Espoir Cyclisme de Saint Etienne, Thibaut Fouilloux effectue un excellent début de saison sur piste, garçon spontané, attachant et travailleur, il a affirmé encore un peu plus son amour pour les épreuves destinées aux sprinters à l’issue du dernier Championnat Rhône Alpes du côté du vélodrome de la tête d’or. Pur produit de la formation ECSEL, notre jeune junior 1 est revenu spécialement pour nous sur son début de saison.

J’étais motivé pour  pour le championnat Rhône alpes, c’était sans conteste mon premier objectif de la saison, avant de penser aux rendez vous nationaux, il faut briller sur les courses de la région.
Depuis minime, j’ai pris goût à la piste d’ailleurs je me considère d’avantage comme un pistard que comme un routier, Mathieu Rivory n’est pas anodin à ça, en effet il m’a beaucoup appris dans l’apprentissage de cette discipline.

Pour revenir sur les Championnats Rhône Alpes, ma préparation a été faite en collaboration avec Cédric Bonnefoy, l’entraineur du Pôle Espoir de Saint Etienne, et Mathieu. Dans un premier temps j’ai effectué un stage de deux jours sous les couleurs du comité une semaine avant les championnats. Nous avions bien bossé, le groupe s’entendait vraiment bien, ça fait plaisir d’évoluer dans de telles conditions. 

J’ai réalisé un excellent championnat, j’ai été titré dans la vitesse, le kilomètre, l’élimination, la course aux points, le scratch et l’omnium, c’était assez fou, il y a des jours comme ça ou tout fonctionne parfaitement… Toutefois le plus dur allait être de confirmer, puisque dans la foulée j’étais convié pour disputer la première manche du challenge national. La préparation d’un objectif demande beaucoup d’énergie, j’ai eu du mal à enchainer , je suis arrivé sur cette course avec un manque d’énergie! Cependant ça reste une superbe expérience, je suis junior 1 et j’ai tout à apprendre, notamment sur la gestion des grands rendez vous, l’échauffement…

À la suite de ça je suis parti du côte de St Quentin en Yvelines pour disputer la Coupe de France de l’américaine avec Arnaud Boudras. L’objectif était d’atteindre la finale, chose que nous avons accompli. Dans cette dernière le niveau fut vraiment très relevé, les vainqueurs ont réalisé la moyenne un peu folle de 52km/h, pas simple de tirer son épingle du jeu!  Toutefois la aussi ça reste un super souvenir, j’ai beaucoup appris notamment sur la technique de course, primordial dans cette discipline. Nous avions à nouveau un groupe soudé et solidaire, nous avons aussi pu prendre des photos avec Bryan Coquard, j’avais des étoiles dans les yeux, c’est un grand Monsieur de la piste très humble pour qui j’ai énormément d’admiration. Mes objectifs sur cette saison reste les Championnats de France, rien n’est fait je ne suis pas encore sélectionné, mais si cela doit se produire j’aimerais vraiment y faire bonne figure, enfin avant de penser à ce rendez vous je vais effectuer une petite coupure afin de reprendre un peu de fraicheur et repartir de plus belle! 

0Z4A8135

0Z4A8136

0Z4A8193

0Z4A8195

11350073_10202958089753364_1853877053_n

Tristan Montchamp brille aux R-A sur piste!

Le week end dernier se tenait  sur deux jours, les Championnats Rhône Alpes sur piste jeunes, du côté d’Eybens non loin de Grenoble. Celui ci englobait par conséquent la catégorie minime et cadet.

Une semaine après sa première sortie sur piste, Tristan Montchamp a confirmé qu’il était très à l’aise dans cette discipline. En effet au cours de la première journée ce dernier s’est imposé à deux reprises: Sur la course aux points, ainsi que sur l’élimination.  Pour compléter sa belle moisson de médailles, il s’octroya le bronze en poursuite et à l’omnium, ainsi que l’argent sur l’épreuve de l’américaine ou il fut associé au coureur d’Evian Meunier.

Dans la catégorie minime nous retrouvions le petit frère de Tristan, Andy qui s’est lui affirmé dans l’épreuve de la vitesse, remporté haut la main. Lui aussi repart de ces championnats avec d’excellents résultats puisqu’il se classe aussi 3ème sur l’omnium et 3ème de la course aux points.

À noter que Bastien Ruffinengo natif de la région grenobloise, pur produit de la piste et coureur du TEAM était venu pour l’occasion rendre visite à nos jeunes afin de leur distiller quelques précieux conseils.

Pour compléter ce très bon week end, saluons la victoire de Fred Fisher dans la catégorie Pass Cyclisme, du côte d’Allègres (Haute Loire), sur un parcours très exigeant.

10154989_779485502174374_9197618944600763757_n

11050681_779485262174398_5547012419607769609_n

11168382_779485428841048_8308431997015990145_n

11252458_779485115507746_8026643280255408549_n

Photos: Eric Montchamp

Guillaume Bonnet 5eme de la Coupe de France

Pas de répit pour les membres du Team Probikeshop Saint Etienne Loire, en effet en ce lundi 25 mai, 7 d’entre eux étaient au départ de la 4ème manche de coupe de France DN1 du côté de Schweighouse en Alsace.
Au menu du jour: 178 km, un rythme effréné, un parcours exigeant, ponctué par suffisamment de vent pour mettre en place de nombreuses bordures.
Après de multiples tentatives infructueuses, une vingtaine d’hommes s’extirpèrent du peloton, ces derniers ne seront pas revus, JACKPOT, Guillaume Bonnet fait partie de ceux là. Pas de chance pour Aksel Nommela très en vu sur la première partie de course qui crève au même moment…

Confronté à de redoutables sprinters dans le final, tel Marc Fournier ou Romain Cardis, Guillaume parvient tout de même à accrocher une excellente 5ème place au terme d’un final très escarpé pour homme fort. Qu’on se le dise suite à ce résultat Guillaume confirme qu’il fait bel et bien partie du club très fermé des tout meilleurs coureurs du peloton amateur.

Pour Cyril Dessel le résultat de cette manche reste satisfaisant:
Le bilan comptable est bon, si hier on m’avait dit qu’un coureur allait terminer dans le top 5 de cette course j’aurai signé de suite, c’est une certitude! Guillaume a été à l’attaque et s’est retrouvé avec un groupe de costaud il a fait une belle course, Romain et Aksel ont été très actifs aussi, mais avec un peu moins de réussite, notamment pour ce dernier qui a crevé à un moment crucial de la course. Au classement général nous remontons à la 13ème place on reste au contact du top 10, l’ensemble du groupe a bien bossé, il faut continuer dans cette voix, tôt ou tard ça va payer! 

L’échec du déplacement à la manche Bretonne est désormais loin derrière et nos coureurs ont déjà à l’esprit la prochaine, le Tour d’Eure et Loire qui se disputera du 12 au 14 juin. Toutefois pour se projeter dans un futur plus proche, dès jeudi nos guerriers prendront la direction du Tour de Gironde pour se frotter à nouveau… Aux professionnels.

11014956_867447529959680_8053710151413822183_n

 

Photo: Karin Denz

11110882_867433956627704_152966332466221452_n

Photo: Karin Denz

Des nouveaux venus dans la famille ECSEL

Travailleurs de l’ombre, les bénévoles sont pourtant primordiaux à l’ECSEL.

Pionniers des nombreuses organisations comme le Grand Prix de Saint Etienne ou le TNJP, ces mêmes bénévoles sont aussi essentiels dans l’encadrement, la formation, l’épanouissement de nos jeunes. Que ce soit la semaine, sur les entraînements des diverses catégories, ainsi que sur les courses le week end, les bénévoles sont partout!

 

Chaque année le nombre de licenciés augmente, ceci  demande toujours un peu plus d’encadrants. C’est donc sous la tutelle de Patrick Billet qu’une nouvelle session « Animateur Jeune » a été organisée. De ce fait et pour notre plus grand plaisir, Laurent Colomb, Emanuel Lache, Romain Rossillol et Anatole Login rejoignent la grande famille des bénévoles de l’ECSEL. À ce jour la structure compte 18 bénévoles formé en interne et compte 30 cadres techniques actifs.

11233529_773356796120578_3072335535769049248_n

Dans les coulisses du TEAM sur le RAIT!

Vous n’êtes pas sans savoir que la semaine dernière se tenait le Rhône Alpes Isère Tour, une épreuve prestigieuse qui réunissait coureurs professionnels et amateurs. Pour cette occasion nous avons décidé de vous faire pénétrer dans les coulisses du Team le temps de la 3ème étape. En effet une course de vélo ne se résume pas aux coureurs ni à l’effort, cela englobe une multitude d’acteurs souvent peu mis en évidence et qui pourtant sont essentiels pour mettre les cyclistes dans de bonnes conditions. Nous avons donc suivi, coureurs, assistants, mécaniciens, directeurs sportifs dès le réveil pour comprendre le quotidien de tout ce petit monde à l’issue d’une course à étapes.

Pendant que les coureurs prennent le petit déjeuner Francis alias Cisco notre mécano, bichonne la voiture des DS, un homme à tout faire!

0Z4A8358

H-2 avant la course, Nicolas Moulard et Cyril Dessel évoque le parcours du jour avant le briefing. L’étape d’aujourd’hui empruntera les routes du massif du Pilat, avec notamment le col du Pavezin… On va pas vous mentir c’est un peu comme si nous étions à la maison sur cette 3ème étape.

0Z4A8365

C’est l’heure du briefing, les coureurs sont attentifs, le pression monte progressivement, à l’image de gauche à droite: Guillaume Bonnet, Tom Bossis, Adrien Bonnefoy et Cédric Pla.

0Z4A8369

Romain Faussurier connait par coeur le col du Pavezin, Muchachos, comme l’appel Maxime Larue l’avait d’ailleurs monté la semaine précédente!

0Z4A8375

Guillaume Bonnet visionne une dernière fois le parcours en ralliant la ligne de départ, du vent est annoncé aujourd’hui, la connaissance du parcours sera très certainement déterminante pour ne pas être piégé par un éventuel coup de bordure.

0Z4A8382

Derniers coups de pompe pour Cisco, les KONA sont prêts à en découdre!!

0Z4A8386

Le menu du jour… Les gros mangeurs devraient apprécier.

0Z4A8387

Plus qu’une heure avant le départ, les visages sont détendus sur le podium de présentation, passage obligatoire après la signature de la feuille d’émargement.

0Z4A8393

Cisco (encore lui??) change la cassette de Cédric qui a opté pour un 25 dents à l’arrière, ceci lui permettra d’être plus souple dans les bosses.

0Z4A8399

Ça y est le départ est imminent, place à la concentration. Depuis 2 jours ça roule très vite dans les premiers kilomètres, en sera t il de même aujourd’hui? Guillaume Bonnet a en tout cas anticipé le coup en se mettant en première ligne prêt à faire la guerre aux côtes des coureurs de l’Armée de Terre.

0Z4A8411

Belle photo, qui symbolise l’ampleur et l’importance de cette course, la sélection australienne avait fait le déplacement!

0Z4A8413

La course est lancée, concentration maximale pour Francis prêt à agir n’importe quel moment en cas de crevaison d’un coureur du Team.

0Z4A8416

Romain Faussurier descend prendre des consignes à la voiture auprès de Nicolas et Cyril, stratégie de course oblige!

0Z4A8421

C’est le moment du ravitaillement, notre assistant Olivier Goiset dixit La Goise est prêt pour tendre les bidons de boisson énergétique HIGH 5  aux coureurs.

0Z4A8435

A peine le temps de franchir la ligne, petit debriefing à chaud sur les sensations du jour entre Guillaume et Cyril notre Conseiller Technique. Ancien coureur professionnel Cyril est très important pour les coureurs de part son expérience des grandes courses.

0Z4A8485

C’est au tour de Romain d’arriver, la Goise s’active pour optimiser la récupération des coureurs, entre ravitaillement, réhydratation, toilette d’après course.
Nous pourrions presque lire sur les lèvres de Cyril s’adressant à Romain « Tu t’es fais mal à la gueule aujourd’hui hein? ». Dans le jargon cycliste cette expression signifie « Avoir tout donné! »

0Z4A8492

Ah! Je crois que Cédric aussi a donné le maximum aujourd’hui, l’étape fut éprouvante, entre vent et relief pas une seule seconde de répit pour nos valeureux guerriers durant les 157km de course.

0Z4A8494

Après la course…Et bien c’est encore la course, pas de temps à perdre pour Cisco qui s’attèle au nettoyage des KONA.

0Z4A8496

Au même moment, Olivier entame le massage, une phase centrale de la récupération pour les coureurs. Long d’environ 45minutes, celui ci est aussi un moment de détente, de confidence, c’est l’occasion d’échanger, de discuter, de se vider la tête après une journée très intense qui a marqué tant les organismes que les esprits. Après le massage les coureurs se dirigeront vers le repas qui sera riche en sucres lents pour constituer le plein d’énergie, s’en suivra ensuite le retour vers les chambres aux alentours de 21h…

0Z4A8509

 

Pour retrouver l’intégralité des photos, rendez vous ici:

Les photos du RAIT

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén