Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : août 2015 Page 1 of 2

Q.Arbonnier « Il faudra être malin et audacieux »

 

Ce week end se déroulera le Tour Loire Pilat, un classique de fin de saison pour les coureurs 2,3,J.Une course exigeante, sur un parcours local qui emprunte les routes d’entrainement de nos protégés! Pour l’occasion nous avons demandé à Quentin Arbonnier qui est cette année en tête d’affiche de cette course, comment avait il préparé ce rendez vous, son avis sur le parcours ainsi que ses ambitions.

 

Tu es en tête d’affiche du Tour Loire Pilat, tu fais figure d’homme à surveiller?

C’est vrai que quand j’ai vu ça, j’ai beaucoup ri, c’est toujours sympa de de se voir faire la une…Le niveau devrait encore être élevé cette année avec la présence entre autre de l’Équipe de France Junior je trouve que c’est une bonne chose tout le monde va se focaliser sur eux! C’est compliqué de dégager un favori, même si j’ai un petit penchant pour Louis Louvet, nouveau champion de France junior du contre la montre, en plus d’être spécialiste de l’effort solitaire c’est un vrai coursier qui va au charbon.
Comment s’est passé ta préparation ces deux derniers mois?

Je viens de passer deux mois vraiment étrange, ça a commencé au TBCO, je n’étais pas super le premier jour, j’ai coincé dans le dernier mur à 2Km de l’arrivée du coup le lendemain ça clignotait dans ma tête «Tu es collé, tu es collé, tu es collé » pour au final m’apercevoir le dimanche après midi en fin de course que j’étais dans les plus forts…La semaine d’après je casse mon cable de derailleur à 40km de l’arrivée ou au final j’arrive à créer le contre, ensuite j’étais sur Tour du Val d’Aoste ou j’ai connu une belle mésaventure avec les commissaires qui m’ont déclassé malgré que je sois rentré dans les délais! Et derrière c’était feu d’artifice, une chaine qui casse à Gleizé, une fourche brisé juste avant le départ du Creusot, j’étais dans une sacrée dynamique! Pour ce qui est de ma preparation, j’ai repris par une semaine en montagne, avec du volume, début aout puis j’ai enchainé avec du travail qualitatif sur le vélo de contre la montre, et enfin un bloc de 4 courses en 7 jours pour bosser le rythme! J’ai aussi disputé les 24 heures du Mans en équipe avec Ludwig Van Rhyn Aurelien Lapalus, Bastien Duculty et 2 amies, nous avons d’ailleurs remporté l’épreuve dans la catégorie mixte! Je considère que le plus gros du boulot est fait, maintenant il faut récupérer!

Comment trouves tu le parcours de cette année, as tu coché une étape?

Sur le papier le Tour est moins dur que l’année dernière, il n y a pas d’arrivée au sommet et le contre la montre est relativement plat! Cependant il faut s’attendre à une vraie course pour homme fort, l’étape du samedi est intéressante, on prend quasiment 1400m de dénivelé positif en 40km, toutefois les 35 derniers km sont plat avec l’arrivée à Andrezieux, au sommet du col de l’Homme mort il n y aura plus aucune difficulté répertorié, mais ça ne veut pas dire que la course sera jouée loin de la! Le contre la montre est tout plat mais c’est le « Grand Prix de la relance » ça tourne dans tout les sens, il faudra virer correctement et relancer fort! Mon vrai coup de coeur c’est l’étape du dimanche, il n y a pas un mètre de plat, ça fait que monter descendre, entre la Gachet, le Pilon..etc et puis l’arrivée jugée à la Talaudiere juste en bas de la descente de St Chrtisto. Il y a vraiment de quoi faire, certes ce ne sont pas de vrais cols, mais ça va assurément grimper très vite, il faudra être malin et audacieux

Le Tour Loire Pilat est une course très accidentée, quel braquet vas tu utiliser que ce soit pour l’étape en ligne ou le contre la montre?

Pour les étapes, j’aurai comme d’habitude en fait, 53 en gros plateau, 39 en petit, et un 11 25, ça devrait largement suffire, c’est un bon compromis je trouve, avec un 25 on passe partout! Pour le contre la montre j’aurai un 53 en gros plateau ovalisé et un 39 la aussi ovalisé avec une roue pleine en 11 21 ou en 11 23! On est bien loin du contre la montre de l’année dernière qui était très exigent donc la aussi inutile d’aller chercher une grande cassette.
Parle nous de tes coéquipiers…

Nous avons un bel effectif! Qui allie jeunesse et expérience, je pense à Pierre Challemet qui fait une belle saison, il est régulier, et toujours présent sur les classements généraux le début de l’année 2015, puis nous avons des jeunes pour qui le Tour Loire Pilat est une course de coeur. Je n’ai pas forcement beaucoup couru avec lui mais Luc Dury est un coureur intéressant il est toujours placé et sent bien la course, idem pour Jeremie Bellanca nous avons couru ensemble à Cormoz, il m’a fait bonne impression tout comme Nicolas Cervantes qui a préparé ce rendez vous… Je mentionnerais aussi Mathieu notre directeur sportif, il a probablement plus de Tour Loire Pilat que l’ensemble de l’effectif que ce soit en tant que DS mais aussi en tant que coureur. En général si on arrive à respecter ses consignes on est pas loin du compte dans le final, son expérience est importante pour aborder la course correctement, il a toujours les bons mots pour nous mettre en confiance, je trouve ça primordial!

 

11880659_407886426069217_5992324269479184520_n

C’est bientôt la rentrée

INFOS PRATIQUES:

Les entrainements se font au départ du siège du club, chaque samedi de 9h15 à 11h45 de septembre à juillet (sauf pendant les vacances de Noël)

Selon les catégories, la saison et les objectifs des sorties sur route, de l’adresse, de la piste ou du sport sont pratiqués sous la conduite d’éducateurs diplômés aidés de bénévoles.

Chaque sortie s’accompagne d’échauffement et d’étirements pour des enfants en pleine croissance. D’autres séances sont programmées pour les plus grands dans la semaine ou les jours sans compétition.

DÉCOUVRIR L’ÉCOLE DE CYCLISME…

L’Ecole de Cyclisme de l’Espoir Cycliste Saint Etienne Loire est labelisée Excellence par la Fédération Française de Cyclisme. Elle a pour but de faire découvrir et de faire aimer le vélo à travers diverses activités au sein d’une structure sportive fédérale pour de jeunes compétiteurs.

Le cyclisme y est abordé sous différentes formes (adresse, piste, cyclo-cross, route, mécanique…) et tant sous l’aspect récréatif que compétitif ; elle s’adresse aux jeunes garçons et filles, âgés de 7 à 14 ans. L’école de cyclisme ayant toujours à l’esprit l’avenir de l’enfant et non le présent, en particulier sur les exercices mettant les jeunes à l’aise sur un vélo aussi bien entre des quilles que sur un vélodrome, dans la boue ou sur route.

La prise en charge est sous la responsabilité d’éducateurs diplômés, secondés par des bénévoles qui permettront à chaque enfant d’évoluer par groupe de niveau.

Durant la période de «compétition» nous participons aux différentes épreuves promotionnelles proposées au calendrier du comité Rhône Alpes; route, piste, cyclo-cross et adresse. La compétition constitue un moyen d’évaluer une formation, et non une fin en soi.

L’objectif est de préparer la relève Cadets et Juniors et pour les meilleurs d’intégrer les rangs de notre équipe DN1.

 

Les différentes disciplines

Les jeux d’adresse consistent en un parcours chronométré chargé d’obstacles permettant d’améliorer la maîtrise du vélo.

Des tests de mécanique (démonter une roue) , des questions code de la route et de santé du sportif complètent souvent les évaluations.

Route – Piste . Les entrainements se déroulent sur le Vélodrome et la piste cyclable de 1km du Parc des Sports de Méons permettant aux jeunes d’évoluer dans un milieu sécurisé.
Le but étant de développer les qualités physiques et techniques afin d’être capable d’évoluer en groupe en toute sécurité avant de sortir sur les routes.

Cyclo-cross . Tracé en pleine verdure, le cyclo-cross est une discipline hivernale particulière proche du VTT demandant de la puissance mais aussi de l’adresse, de l’explosivité et du courage.

La compétition est toujours un moment de détente et de convivialité pour les jeunes et leurs parents, les enfants prennent plaisir à s’affronter et à se retrouver à la fin des épreuves. Les trois premiers sont mis à l’  honneur ainsi que régulièrement la meilleure féminine.

Les catégories

Poussins:  De 7 à 8 ans dans l’année.
Pupilles: De 9 à 10 ans dans l’année.
Benjamins : De 11 à 12 ans dans l’année.
Minimes : De 13 à 14 ans dans l’année.
Cadets : De 15 à 16 ans dans l’année.

Matériel

Un vélo de course en bon état et conforme aux directives de la FFC ( 5m60 de braquet, 6m10 en minimes ) est indispensable ainsi qu’un casque et une paire de gants.
Bien entendu, une licence FFC est obligatoire ainsi que l’inscription au club.

Pour toute information :

Espoir Cycliste St Etienne Loire
6 rue Mario Meunier
ecsel@free.fr
04 77 47 56 75

 

S.Maoma « Prendre des échappées »

Samedi débute le mythique, l’unique, le tant convoité, Tour de l’Avenir! Un mini Tour de France destiné aux meilleurs coureurs du monde évoluant dans la catégorie espoir.

Cette année le Team Probikeshop a l’honneur d’avoir deux coureurs au départ: Aksel Nommela et Silver Maoma.
Très en vu ces temps ci avec notamment sa victoire sur le Tour du Pays Roannais et son titre de champion d’Estonie dans la discipline du contre la montre, ce dernier nous parle de la grosse semaine qui l’attend:

Ma forme est un peu moins bonne en ce moment, j’ai connu un petit coup de fatigue, par conséquent je n’ai pas pu préparer cette échéance correctement, je ne me prend pas la tête, j’y vais pour apprendre et aider l’équipe. Je ne me fixe pas d’objectif, je vais essayer de faire au jour le jour en fonction des sensations, pourquoi pas prendre des échappés sur la première partie de Tour, on ne sait jamais ce qui peut se passer! Après il y a le prologue aussi, c’est un exercice que j’aime bien, il faut avoir beaucoup de puissance et savoir virer correctement, je donnerai le maximum! Je redoute tout de même la fin de l’épreuve ou ce sera de la très haute montagne, toutefois nous ne sommes pas encore la.
Porter le maillot de la selection est un toujours un immense honneur, qui plus est sur le Tour de l’Avenir, c’est vraiment la course de reference pour les U23!

 

0Z4A9401

 

Tour de l'Avenir

 

T. Montchamp « Un podium serait extraordinaire »

Jeune talent, à fort caractère, Tristan Montchamp est un pur produit de l’ECSEL, présent toute l’année que ce soit dans les sous bois en cyclo cross, sur la piste ainsi que sur la route, le jeune cadet 2eme année s’attaque à son 3eme championnat de France en moins d’un an. En effet Tristan a honoré les couleurs du comité Rhone Alpes dans chacune des disciplines…
À quelques jours du grand rendez vous du mois d’aout Tristan nous parle de sa préparation et de ses objectifs

 

Je me sens plutôt bien en ce moment, j’ai eu une bonne charge de travail au cours des ces deux dernières semaines.
Il y a un peu de fatigue, mais malgré tout je sens que ça tourne plutôt rond et que j’ai de la force, avec une bonne semaine de recuperation ça devrait être pas mal!
Nous avons effectué un stage de préparation avec le comité Rhône Alpes, j’avais un peu coupé avant le stage ce qui fait que je suis arrivé à ce rassemblement avec du jus, mais au final je me dis que la fraicheur fera peut être la différence en fin de saison… Hormis le bon travail effectué j’ai, chuté sur la fin du stage mais heureusement sans gravité.
Je ne sais pas trop comment aborder ce championnat, par contre je suis sur d’une chose,  j’ai une faim folle de résultats. Cependant je ne me met pas la pression, je ne projette aucun scénario comme j’avais pu le faire avant le France de cross. J’aime bien me fixer des objectifs, ça me permet de repousser mes limites en permanence, c’est en quelque sorte ma manière de faire du vélo: Un podium serait extraordinaire… J’ai travaillé pour en tout cas, cependant un championnat reste très aléatoire et particulier!
Même si j’espérais d’avantage de ma saison route je reste satisfait, je garde aussi un bon souvenir de mes victoires sur piste ainsi que de mon podium sur le France!
Je ferai la saison de cyclo cross c’est une certitude, j’adore cette discipline, mais je n’y pense pas pour le moment, la je suis à fond sur la route, je vais me donner à 200%…

0Z4A7979

11055404_848693798512796_5870099647502263888_n

 

G.Bonnet « Deux jours festifs »

Le Team continue de sillonner les 4 coins de France et de Navarre tout au long de l’été, en effet lundi dernier Adrien Bonnefoy, Damien Fabre, Guillaume Bonnet et Quentin Arbonnier ont pris la direction du Sud Ouest pour disputer le Gp de Puy l’Evêque ainsi que le Trophée des Châteaux aux Milandes, la Mecque des critériums en quelque sorte…

Beaucoup de monde au bord de la route, de belles primes, des circuits très exigeants… Guillaume Bonnet est revenu pour nous sur ces 3 jours qui lui laisseront de beaux souvenirs.

Mardi nous avions rendez vous du côté de Puy l’Eveque sur un circuit vraiment très compliqué, 90km de course avec environ 2000 mètres de dénivelé positif une vraie polymultiplié, une arrivée en bosse et quelques pavés en prime! Entre le rythme et la chaleur ce fut une journée très éprouvante pour ma part je prend la 5eme place du jour, Adrien Bonnefoy prend lui la 21eme place tant dis que Quentin Arbonnier termine 27eme! Nous avons mangé avec l’organisateur en compagnie de l’équipe d’Aix en Provence l’occasion d’échanger avec des gens passionnés qui oeuvrent au quotidien pour le cyclisme! Le lendemain nous étions du côté des Milandes, la encore un très gros plateau était au départ, accompagné d’une foule considérable. On parle souvent de la Bretagne à juste titre, mais le public du Sud Ouest est aussi un public de connaisseur, c’est toujours un régal d’accrocher un dossard avec beaucoup de monde au bord de la route. J’ai eu un peu de mal à mettre en route, ce qui fait que je loupe la bonne, cependant à 13 tours de l’arrivée j’ai tenté mon va-tout  je suis sorti seul pour effectuer les 13 derniers tours de l’épreuve en solitaire ce qui m’a valu le titre de combatif du jour! C’est toujours plaisant de voir ses efforts récompensés, d’autant que je le répète mais le niveau était vraiment très très élevé, c’était deux jours festifs, j’ai adoré! 

 

bonnet bonnefoy

bonnet

11888018_933304723382450_1883635976798653314_n

damien

Credit photos: Thierry Hourugou

 

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén