Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : novembre 2020

Recrutement: Entraîneur Equipe N1

Notre structure :


Créé en 1991, le club de l’EC Saint-Etienne Loire est composé maintenant de plus de 200 adhérents, de l’école de vélo à l’équipe de N1. L’ECSEL est un des rares clubs en France à posséder dans ses rangs des coureurs allant de l’École de cyclisme jusqu’à Elite 1. Nos coureurs font briller les couleurs du club dans toute la France et même dans d’autres pays
(Canada, Estonie, Lituanie, Grande-Bretagne, Espagne, Italie, Suisse…). Notre équipe qui évolue en National 1 est composée de 14 coureurs et d’une réserve de 6 coureurs. Le maître-mot de notre équipe est la formation, c’est pour cela que nous proposons un calendrier varié entre courses UCI espoirs et des courses en Elite Nationale.


Les missions :

  • Assurer l’encadrement de l’équipe N1 à raison de 25 jours de courses sur la saison
  • Planification des stages en collaboration avec le Directeur Sportif de l’équipe
  • Assure un suivi d’entraînement personnalisé pour minimum 6 coureurs de l’effectifs
  • Suivi des entraînements de l’ensemble de l’effectif via une plateforme déjà existante.
  • Associé au projet de suivi médical renforcé avec l’équipe du CHU de Saint-Etienne
  • Membre du pôle performance en association avec le Responsable de la performance
  • Votre profil :
  • Titulaire d’un Permis B ;
  • Formation universitaire dans l’entraînement (Licence/Master STAPS, DE Cyclisme
    traditionnel)
  • Maîtrise des outils d’analyses de la performance
  • Expérience souhaitée dans l’entraînement d’athlètes de haut-niveau
  • Qualité humaine, autonomie et prises d’initiatives sont attendues.
    Informations supplémentaires :
  • Poste à pourvoir immédiatement
  • En télétravail, au club et en déplacement
  • Contrat à temps partiel sur la base de 24H/Semaine
  • Envoyez votre CV et une lettre de motivation au mail suivant :
    à l’attention de N. Moulard: ecsel@free.fr

Secrétariat ECSEL: Yolande, Emilie

Ce samedi 21 novembre en fin de matinée, Yolande Gord a éteint pour la dernière fois son ordinateur du secrétariat de l’ECSEL.

En effet, c’est ce jour qu’elle termine son activité au sein du club, après près de 11 ans de présence comme secrétaire salariée.

Mais elle restera néanmoins licenciée au club comme arbitre fédérale.

Depuis le 25 octobre dernier est arrivée Emilie MAR qui va lui succéder.

Pendant près d’un mois, elle a pu travailler en « tuilage » avec Yolande, afin que le passage de témoin s’effectue dans de bonnes conditions.
A partir du lundi 23 novembre, cette maman sportive de deux jeunes enfants va donc prendre le relais de Yolande au sein du club sur la même fonction.
Elle sera présente les mardi, mercredi et vendredi toute la journée (à partir de 9h), ainsi que le samedi matin de 8h30 à 12h30.
Elle est joignable sur le téléphone fixe du club (04.77.47.56.75) et par courriel sur: ecsel@free.fr

Tout l’équipe dirigeante remercie Yolande pour sa collaboration tout au long de ces 11 ans en lui souhaitant une longue et agréable retraite et parallèlement souhaitent la bienvenue à la p’tite nouvelle »

ECSEL Emilie MAR

Entrainement ECSEL 2.0

En cette période particulière de re-confinement, l’ECSEL accompagne les jeunes sans discontinuité dans leur formation de coureur cycliste. Il est parfois difficile pour ces passionnés de vélo de se voir privés d’entraînements et de courses. Bien que leur activité scolaire soit maintenue, il est important pour eux de conserver les rendez-vous hebdomadaires sur le vélo avec les copains. C’est pour cette raison que les entraîneurs et encadrants, comme lors de la première période de confinement, se sont mobilisés :
Chaque samedi matin depuis la fermeture du club Manu Lache organise des « visios entraînement » dès l’école de vélo. Ugo Clareton et Christophe Davoine proposent respectivement un entraînement à distance pour les Minimes et les Cadets-Juniors. Préparation Physique Générale, étirements, home-trainer mais également conseils, échanges et débats sur diverses thématiques en lien avec le cyclisme sont au programme. L’objectif est de faire du sport bien sûr, mais aussi de profiter de cette période particulière pour faire progresser les jeunes dans tous les domaines spécifiques à notre activité, les faire réfléchir et se questionner sur des sujets qui les passionnent. Première thématique abordée par Christophe lors de la première visio : la nutrition. D’autres thèmes prendront le relais : la récupération, l’échauffement, les trajectoires en cyclo-cross, le placement dans le peloton ou encore la gestion d’un contre-la-montre.
Ugo, également chargé de la catégorie junior, organise une séance spécifique home-trainer commune à toutes les catégories le mercredi après-midi. Après une petite période de repos faisant écho à la première semaine de confinement, les jeunes ont alors repris mercredi dernier par des exercices techniques axés sur le pédalage et le gainage, sans travail d’intensité, ceci devant leur écran.

Les objectifs de ces rendez-vous sont donc multiples : social, conserver un lien entre les jeunes et avec le club, également être à leur écoute pour garder le moral. Physique, les conseiller pour rester en forme et en bonne santé prêt pour la reprise. Ainsi ils alternent les séances en autonomie et en visio en suivant un programme adapté à chaque catégorie. Ces entraînements ont pu se mettre en place dès la première semaine de confinement avec l’expérience acquise en mars. Mais aussi grâce aux précieux conseils de Julien Thollet, entraîneur national des Juniors ceci pour la mise en place des contenus techniques et pour l’approche spécifique adaptée en fonction des âges, des niveaux, des catégories et des objectifs de la saison 2021.

Les conseils d’Ugo :

« Dès l’annonce du confinement j’ai proposé à tous les jeunes d’effectuer une coupure sans vélo d’une semaine à 10 jours. La grosse différence par rapport au premier confinement est que les jeunes se rendent toujours à l’école, ils ne restent donc pas inactifs la semaine et conservent un lien social. Pour l’ECSEL il était inenvisageable de rester inactif et de laisser les jeunes sans solutions. La réactivité de Manu Lache et Christophe Davoine est à souligner : ils ont immédiatement proposé des solutions et du contenu pour animer les séances de nos jeunes. Le samedi matin l’entraînement est décomposé en deux parties : un échange avec l’encadrant sur une thématique particulière, et une séance de PPG ; et le mercredi je retrouve tous les jeunes de minimes à juniors pour une séance d’home-trainer tous ensemble. Les premières séances étaient axées sur de la remise en route, avec un accent particulier sur la technique.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, je conseille d’intégrer une ou deux séances de course à pied autour de chez eux par semaine en veillant à démarrer progressivement, par exemple en alternant phase de course à pied et de PPG. L’activité course à pied est traumatisante d’un point de vue musculaire et est totalement différente d’un sport comme le cyclisme qui est un sport dit « porté ». Il faut donc être vigilant car courir peut rapidement engendrer des petites douleurs au niveau des genoux, ou musculaires au niveau des ischios-jambiers, si on se montre trop impatient.
Il est intéressant d’une manière générale de combiner PPG et home-trainer ou PPG et course à pied. En plus des entraînements du mercredi et du samedi, il est pertinent d’ajouter une (pour les minimes) à deux (pour les cadets et juniors) séances en plus au cours de la semaine pour compléter ce qui a été réalisé en visio avec les éducateurs. Cette période est également propice pour s’initier à des exercices d’étirements. Une petite séance de 15/20min les soirs d’entraînements avec des sollicitations principalement sur les membres inférieurs (quadriceps, ischio-jambier, fessiers, mollets, etc.) est une très bonne chose.

D’une façon globale gardez à l’esprit que vous devez vous montrer constant dans votre pratique. Il est préférable de faire 4 petites séances de moins d’une heure (comme c’est la règle) au cours de la semaine, que de faire un seul gros entraînement tous les 4 ou 5 jours. 

Plus que jamais l’implication de nos coachs est précieuse et l’ECSEL joue pleinement son rôle de club formateur.

ECSEL Ecole de cyclisme

Le staff N1 se renforce pour 2021: Clément CEYRET

Depuis le 31 aout, l’ECSEL accueil Clément CEYRET, étudiant en 2eme année de Master, dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. A travers ce recrutement, le club poursuit son objectif de se professionnaliser en intégrant un nouvel élément dans son pôle performance. Sous la responsabilité de notre Directeur Sportif Maxime Larue, Clément a pour rôle d’accompagner les coureurs durant toute la saison, que ce soit sur les courses (assistance, massage) et en dehors. Il s’occupe de la vie du groupe en intégrant les recrues et notamment les coureurs étrangers. En étroite collaboration avec Maxime, il prépare depuis quelques mois la saison à venir . L’ECSEL est fier d’intégrer dans son effectif un jeune étudiant motivé ayant déjà une expérience dans le milieu du cyclisme afin de découvrir toutes les facettes du management d’une équipe cycliste.

Clément, peux-tu te présenter :

« Bonjour à tous. J’ai découvert le cyclisme grâce à mon cousin, Nathanael Gery (coureur de l’équipe N1), à l’âge de 14 ans. Durant 3 ans j’ai participé à des courses FSGT et FFC mais c’est lorsque j’accompagnais mon cousin sur des belles courses que je prenais le plus de plaisir. C’est pour cela qu’en 2019, j’ai rejoint l’équipe N3 Corbas Isatis Cycling Team en tant qu’assistant sportif de l’équipe. Après deux belles années, je suis content de découvrir un nouvel environnement.

Forézien de naissance, c’est donc une fierté pour moi d’intégrer l’ECSEL, club emblématique de la région. Je rejoins l’équipe N1 afin d’épauler Maxime Larue (Directeur Sportif) et Nicolas Moulard (Manager) et d’accompagner l’équipe Elite sur toute la saison 2021. J’ai pu participer à la fin de saison de l’équipe et j’ai vraiment apprécié l’atmosphère qui ressort du groupe : la performance en privilégiant la réussite du collectif.

En parallèle, je poursuis mes études et je remercie le club de m’accueillir, malgré la crise actuelle, pour effectuer ma dernière année de Master en Management du Sport en apprentissage ».

ECSEL Clément CEYRET

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén