Équipe de Nationale 1 & École de Cyclisme excellence labellisée FFC

Mois : août 2021

Du Trophée National des Jeunes sur Piste aux JO de Tokyo.

Pour la deuxième année consécutive, la conditions sanitaire ont imposé des modifications de date et de format au TNJP. Il s’est donc déroulé sur une seule journée et fin août. Patrick Billet entouré d’une solide équipe de bénévoles a organisé, malgré les difficulté, cette 14eme édition.

Dans une ambiance sympathique et dynamique les chapiteaux ont été montés, la buvette installée, les parcours tracés, les signaleurs placés à leur poste afin d’accueillir en toute sécurité les sportifs et le public. 187 jeunes, répartis dans 18 équipes d’école de cyclisme, venus de toute la France, ont répondu présent pour cette belle journée de vélo. Au programme pour tous ces jeunes cyclistes, des catégories Poussin, pupille, Benjamin et Minime, des épreuves individuelles (Course aux points, contre la Montre et Scratch ) et par équipe (poursuite ou vitesse et Gravel). Pour certains ces épreuves sur piste était une découverte et une belle découverte ! Pour les aider à appréhender ce terrain de jeu, ils pouvaient compter sur les conseils éclairés des plus aguerris. A leurs côtés des ainés avec de solides références: comme Michel Meunier et Dominique Garde.

Michel Meunier – ECSEL – TNJP

Le vice-champion de France amateur Louis Richard est venu pour la remise des récompenses, accompagné de son co-équipier, Luc Dury, vainqueur de la course scratch en 2009 et qui vient de mettre un terme  à sa carrière cycliste, ses études le conduisant en Espagne. Un bel exemple de partages intergénérationnels ! 

A noter que deux de nos représentants sur piste au JO de Tokyo, Rayan Helal, médaillé de bronze en vitesse par équipe et Clara Copponi, avaient débuté la compétition lors d’un TNJP. C’est dire l’importance et la qualité de l’épreuve initiée par Patrick Billet !!!

Patrick Billet – ECSEL

Du côté de l’ECSEL 28 jeunes sont venus défendre le trophée remporté déjà l’an dernier. Ils étaient encouragés par la mascotte du TNJP incarnée successivement par ….vous les avez reconnu ?. Plusieurs cadets (Q Forissier, C Carton, F Lâche, R Arsac, M Gauvin)  avaient également tenu à donner un coup de main pour cet évènement important dans la vie du club. Ils se sont rendus utiles en ouvrant les courses pupilles et poussins, en participant à l’organisation et en donnant de la voix pour accompagner leurs camarades. Chaque catégorie était accompagnée tout au long de la journée par un encadrant du club afin de guider les enfants sur les lieux de compétition, leur dispenser les derniers conseils techniques et tactiques, les aider à gérer leur matériel et leur alimentation. Manu Lâche était là pour superviser et veiller à ce que tout se passe bien ! Les courses par équipe ont été l’occasion pour les jeunes de mieux connaître les coureurs des autres catégories. Les plus grands ont pu donner des conseils et encourager les plus petits. La journée s’est clôturée par la course en équipe de Gravel (unique en France). Le Gravel est une pratique du vélo qui mélange des passages sur route, ainsi que sur terre ou herbe  : les 18 équipes engagées ont aligné 7 coureurs (mixte) chacune pour ce dernier relais. Et au final, cette année de nouveau l’ECSEL s’est imposé au classement général final, résultat dû, bien sûr, aux performances des jeunes, mais aussi au travail et à l’implication de tous les éducateurs et entraineurs. 

Gravel – ECSEL

Cette belle journée de vélo s’est terminée par la traditionnelle remise des récompenses en présence de Jean-Yves Bonnefoy, vice-président du Conseil départemental chargé des sports, de Jacques Phrommala, conseiller municipal de Saint-Etienne chargé des associations et Gaël Perdriau, maire de Saint Etienne. Le député de Saint-Etienne Régis Juanico, accompagné de son suppléant Christian Imbert, avait vibré plus tôt dans l’après-midi lors de l’épreuve de poursuite par équipe.

Gaël Perdriau a souligné la qualité d’organisation de l’épreuve. Lors de la cérémonie de remise des récompenses, le président de l’Ecsel, Philippe Besson, a tenu à préciser que cette édition 2021 était organisée en souvenir de Robert Marchand, ce célèbre multi-recordman du monde sur piste, disparu le 28 mai dernier à presque 110 ans. Celui-ci avait particulièrement apprécié son séjour à Saint-Etienne à l’occasion de la fête du livre 2017 où il avait présenté son ouvrage (supercentenaire pour toujours !) et son éditrice stéphanoise (www.leseditionsdephenicie.fr) a offert, en son souvenir, deux vélos, remis après tirage au sort, à deux équipes présentes. Un cadeau particulièrement apprécié, qui venait compléter les autres présents offerts à l’ensemble des participants.

Philippe Besson – ECSEL

 Sur les photos d’ équipes, tous les jeunes montraient un beau sourire, preuve du plaisir pris à rouler ensemble, à se retrouver et à partager de bons moments sous un soleil estival . Encore une belle réussite pour ce TNJP 2021, rendez-vous l’an prochain pour une nouvelle édition, nous l’espérons dans son format d’origine, à savoir sur deux journées et vers la fin avril. 

Galerie photos: https://photos.app.goo.gl/BtFLtJcBJnFXVAz9A

Un Baltic Chain Tour fort en émotion

L’équipe était engagée la semaine dernière à la Baltic Chain Tour (20 au 22 aout), course UCI 2.2 disputée en Estonie et en Lettonie. Nous retrouvions au départ Luc Dury, Julien Flachon, Siim Kiskonen, Corentin Lesage, Denas Masiulis et Joosep Sankmann. Malgré une météo parfois capricieuse, nos coureurs se sont bien défendus face aux grands rouleurs des pays baltes et des pays du nord sur un parcours qui changent de nos habitudes.

L'équipe à la présentation du BCT
L’équipe à la présentation des équipes de la Baltic Chain Tour 2021

La première étape a été marquée par les bordures sous une pluie battante sur la première partie de course. Malheureusement, Julien malade, ne pourra finir dans les délais. Siim vient chercher une superbe 8eme place au sprint massif malgré avoir été gêné dans le dernier virage.

L’étape 2 était l’étape reine de l’épreuve. Les coureurs devaient à deux reprises effectuer une montée et une descente en chemin (6km x2). Luc et Siim vont réussir à se retrouver dans le bon groupe de 31 coureurs. Siim va être victime d’une crevaison à 23km de l’arrivée. Il va tout de même prendre la 9eme place de l’étape, une nouvelle fois au sprint massif. Un deuxième top 10 d’étape en autant de jours de courses.

Sur la dernière étape, disputée en Lettonie, nos coureurs ont dû faire face à une forte pluie. Malgré les efforts du peloton, un homme seul réussira à prendre l’ascendant sur les équipes de sprinters. Siim va prendre la 12eme place de l’épreuve mais surtout terminé à la 10eme place du Classement Général ! Une satisfaction pour notre coureur qui réalise un très bon tour, bien aidé par Luc, Denas, Joosep et Corentin.

René Mandri au milieu de nos coureurs et staff
L’ensemble de l’équipe accompagné de René Mandri

Outre l’aspect sportif, ce voyage en Estonie à permis à notre Staff de revoir des anciens coureurs passés par le club : René Mandri, Tanel Kangert, Mihkel Raim, Silver Maoma, Silver Schultz, Sander Maasing et Jonathan Rosenbrier. Des moments riches en émotion notamment pour Maxime Larue et Francis Rochedix.

L’ensemble des coureurs et le staff présent (Maxime, Francis, Oliver et Clément) remercient Rene Mandri et nos deux coureurs estoniens Siim Kiskonen et Joosep Sankmann pour leurs accueils durant l’ensemble du séjour !

Cette course était également la dernière course de Luc Dury avec l’équipe N1. En effet, à partir de septembre, Luc va partir à Grenade (en Espagne) pour réaliser ça dernière année d’ingénieur. Le club le remercie pour ce qu’il a apporté durant toutes ces années en tant que coureurs. Nous lui souhaitons le meilleur dans ses nouveaux projets.

Siim et Luc après la 2eme étape du BTC
Siim et Luc à l’arrivée de la deuxième étape

Tour de Savoie Mont-Blanc 2021

L’équipe Elite était présence sur cette édition 2021 du Tour de Savoie Mont-Blanc, course du calendrier internationale (UCI 2.2). De belles équipes étaient présentes avec les deux formations continentales professionnelles Androni Giocattoli – Sidermec et B&B Hotels p/b KTM ainsi que de belles équipes continentales. Le parcours prévu par l’organisateur s’annonçait difficile et la météo n’a pas rendu les choses plus faciles pour les participants. Voici notre sélection pour l’une des plus belles épreuves montagneuses d’Europe : Léo Boileau, Julien Flachon, Jacques Lebreton, Corentin Lesage, Damien Poncet, Louis Richard.

Sur le prologue, avec une météo capricieuse, Louis Richard vient prendre une belle 12eme place qui lui permet de bien commencer la semaine.

Sur l’étape 1, l’équipe n’a pas été épargnée par les chutes et Corentin Lesage va devoir poser pied à terre à cause de douleurs trop fortes… Louis Richard (9eme d’étape) et Jacques Lebreton (14eme) terminent dans un second groupe à 1 minute des leaders. Une belle étape pour eux qui leur permettent de faire un bon rapproché au général.

Louis Richard en action sur l’étape 1

L’étape 2 s’annonçait difficile avec une arrivée mythique au Col du Galibier (via le Col du Télégraphe). Louis aura été impérial sur cette journée et vient chercher une magnifique 6eme place. Ce qui lui permet de prendre la 4eme place du classement général. Jacques rentre à lui dans le top 15 de l’étape et du général.

Au départ de l’étape 3, à cause des douleurs de sa chute sur la première étape, Léo Boileau ne pourra prendre le départ. Julien Flachon va accompagner nos deux leaders toute la journée jusqu’à la dernière montée finale. A l’arrivée, l’objectif est rempli, Louis reste 4eme du classement général malgré la pluie qui s’est invité sur les 30 dernières minutes de la course.

Louis Richard au départ du TSMB 2021
Louis Richard devant les journalistes du Tour de Savoie Mont-blanc 2021

Etape 4, l’étape reine de ce Tour 2021 avec le Col du Sapey, le Col de la Confrérie, le Col du Mollard, le Col de la Croix de Fer puis la montée finale sur la Toussuire au programme… Damien, malade, ne prendra pas le départ. Louis va une nouvelle fois nous montrer ses qualités de grimpeur en prenant la 9eme place de l’étape et surtout terminé 7eme du classement général, derrière des coureurs professionnels. Une très belle performance pour notre coureur qui continue d’enchainer les bons résultats cette saison. Jacques va terminer dans le top 20 du classement général et Julien, après avoir bien travaillé pour ces leaders, va vaillamment terminer l’épreuve.

Retrouver la réaction de Louis Richard :

« Le Tour Savoie Mont Blanc est un bon test en montagne face aux équipes professionnelles. Dans ce contexte, ma 7e place au classement général est encourageante. C’est une nouvelle performance de référence pour moi à ce niveau. J’ai pu accompagner les meilleurs et me montrer régulier sur les 5 jours de course.

Je remercie le staff qui nous a mis dans les meilleures conditions possibles pour cette semaine de course. L’équipe est restée soudée en dépit de la malchance et des chutes. Julien, pour sa 1ere expérience à ce niveau, a été d’une aide précieuse. Il nous a permis avec Jacques d’aborder le final des étapes dans de bonnes conditions. »

Bravo à l’ensemble de nos coureurs mais aussi à notre staff qui a accompagné nos athlètes sur les 5 jours d’épreuves : Corentin, Nathanael, Adrien, Rayan, Lucie et Clément.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén